Depuis le premier septembre 2006, les modalités de financement des prothèses auditives sont modifiées.
En effet, la participation à l'AGEFIPH est ajustée à :

  • 50% du coût de la prothèse à concurrence d'un plafond de 950 euros (par oreille)

Les autres conditions d'attribution n'ont pas changé :

  • être reconnu travailleur handicapé et avoir une notification en cours de validité
  • être demandeur d'emploi en accès vers un emploi défini
  • être salarié en milieu ordinaire
  • être stagiaire de la formation professionnelle (formation de plus de 600 heures)
  • être stagiaire en CRP si la demande est déposée neuf mois avant la fin de la formation.

Seules les demandes réceptionnées à partir de cette date, feront l'objet des nouvelles modalités d'intervention arrêtées par le Conseil d'Administration de l'AGEFIPH.

Pour plus d'information, consulter le site de l'AGEFIPH au format.pdf