Maison Départementale des Personnes Handicapées - Touraine

Politique accessibilité | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vous êtes ici : Accueil / Actualités

Lettre MDPH N°5

Edito


CIRCULEZ…y’a tout à voir !
Le transport est devenu un enjeu sociétal : les villes étouffent sous la pression de l’automobile, ce qui entraîne inévitablement des changements dans nos modes de déplacement. Des alternatives vont progressivement se mettre en place. Les personnes à mobilité réduite attendent beaucoup de ces nouveaux moyens qui devront transporter sans exclure.
Jusqu’à présent, la principale réponse proposée était le service spécifique ; aujourd’hui, les usagers concernés veulent circuler comme tout citoyen. Il est inenvisageable de continuer à rendre la cité accessible à tous pour ses administrations, ses commerces, ses entreprises… s’il n’est pas possible de s’y déplacer librement en fonction de ses besoins ou envies. Que ce soit à l’échelle de l’agglomération, du département ou de la région, c’est bien l’ensemble des différents transports collectifs (bus, tram, cars, trains, bateaux…) qui devra être utilisable par tous avec le maximum d’autonomie, afin que la chaîne de déplacement soit continue grâce à la complémentarité des modes et l’aménagement des abords : trottoirs, quais…
Les autorités organisatrices de transport auront non seulement à tenir compte des nouvelles réglementations, mais aussi de la spécificité des différentes déficiences ainsi que de la situation géographique des secteurs à couvrir. L‘incontournable concertation avec les associations représentatives devra être pérenne, afin de valider ensemble tous les moyens à mettre en œuvre pour une véritable inclusion des personnes en situation de handicap dans la société.
Patrick Leproust
Représentant départemental de l’Association des Paralysés de France


A la Une

logo de l'association

Association de Familles de Traumatisés Crâniens d'Indre-et-Loire

L’Association de Familles de Traumatisés Crâniens d'Indre-et-Loire est une association régie par la loi de 1901, déposée à la Préfecture de Tours le 13 décembre 2005. Son siège social est la Mairie d’Athée-sur-Cher. Son assemblée générale constitutive a eu lieu le 19 mars 2006 dans la salle de fêtes René Bessé à Athée-sur-Cher, en présence de M. Guionnet (Adjoint au Maire d’Athée-sur-Cher), de M. Kerbriand (Conseiller Général d'Indre-et-Loire) et de Mme Greff (Député d'Indre-et-Loire).
Le Président de l'AFTC d'Indre-et-Loire est M . Patrick Fort et son bureau est composé de M. Pierre-Yves Zafra (Trésorier) et de M. Jacques Goré (Secrétaire).
bureau de l'association
Photo du bureau
De gauche à droite : Chantal Rivault (Vice-Présidente), Pierre-Yves Zafra (Trésorier), Patrick Fort (Président), Françoise Alabe, Jacques Goré (Secrétaire) et Claudette Mergault (Secrétaire adjointe)

Déclaration d’intention :
Les membres de l’AFTC d’Indre-et-Loire déclarent partager les principes suivants :

  • Le traumatisme crânien et autres lésions cérébrales acquises entraînent un handicap spécifique, nécessitant une approche spécifique multidisciplinaire, personnalisée et donc, un suivi adapté de longue durée.
  • L’accompagnement par une équipe adaptée et par sa famille doit viser à l’épanouissement personnel de la personne blessée dans un nouveau projet de vie individuel et durable, incluant une réinsertion sociale et, si possible, scolaire et /ou professionnelle.
  • Les familles doivent être indissociables des décisions concernant la personne victime d’un traumatisme crânien, et doivent, si besoin, bénéficier d’un soutien psychologique. Conscientes qu’il n’y a pas obligation de résultats mais de moyens, elles souhaitent que ces décisions soient le résultat de concertations éclairées et suffisamment prolongées afin de répondre dans la sagesse aux réels besoins du blessé et de sa famille.
  • Conformément à la déclaration des droits de l’Homme et à celle du traité d’Amsterdam concernant le refus de la discrimination des personnes handicapées , la personne victime d’un traumatisme crânien, y compris la plus sévèrement atteinte, doit être reconnue comme une personne à part entière et respectée comme telle.

A ce titre, les membres de l’AFTC d’Indre-et-Loire :


  • Seront très vigilants sur la déclaration de la situation d’un état dit « végétatif chronique » et sur la prise en charge appropriée de la personne et de son entourage tant sur le plan physique que psychologique.
  • Seront très attentifs aux moyens mis en œuvre pour proposer aux traumatisés crâniens des nouveaux projets de vie individuels et durables, ainsi qu’à l’éthique à laquelle ils se réfèrent. Ils demandent que soit assurée l’évaluation des « conditions de vie » des personnes victimes d’un traumatisme crânien mais expriment les plus expresses réserves sur l’évaluation de leur « qualité de vie » fondée sur des appréciations subjectives.

une jeune fille qui peint

Activités arts plastiques

Malgré sa création récente, l’AFTC 37 a mis sur pied, en juin 2006, un atelier "Arts Plastiques" sous l’impulsion du Président de l’association et avec le concours bénévole et dynamique de Mme Marie-Hélène Chevigny. Plusieurs séances ont réuni, dans la salle Abbé Lacour à Athée-sur-Cher, les adhérents pour un partage et un apprentissage des techniques de peinture. L’enthousiasme des participants était visible tant sur leur visage que par la qualité des œuvres créées… L’expérience sera renouvelée !!!

Un pique-nique a été organisé le 23 septembre 2006, dans le cadre magnifique du Parc de la Chesnaye à Athée-sur-Cher. Malgré le faible nombre de participants (notre date coïncidait avec une journée porte ouverte de l’établissement « Les Tamaris » de Champhol) les participants ont pu partager d'agréables et conviviaux moments

l'équipe de l'association en pique-nique
Photo Pique-nique

Projets :

Plusieurs projets sont à l’étude par le bureau de l’Association, des projets à court terme tels la mise en place d’autres activités : « Cheval », « Musique », etc.., et des projets à plus long terme dont le principal est la réalisation d’une structure d’accueil en Indre-et-Loire pour les polytraumatisés. Bien entendu, tous ces projets sont dépendants des aides financières et des soutiens politiques que les membres de l’Association s’efforcent d’obtenir. Le chemin est long et parfois semé d’embûches !!

Contact :
AFTC d'Indre-et-Loire
d'Indre-et-Loire
Courriel

Siège social
Mairie d'Athée-sur-Cher
37270 Athée-sur-Cher

Patrick Fort
Président


Favoriser l'emploi des personnes handicapées dans le secteur public

Le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique

Créé par la loi du 11 février 2005, le Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction publique (FIPHFP) a été mis en place afin de permettre une meilleure insertion des personnes handicapées dans le secteur public.

Pour la fonction publique de l’Etat, le taux d’emploi est actuellement d’environ 4% (hors ministère de l’Education nationale qui bénéficie d’un régime dérogatoire de droit commun).

Equivalent de l’AGEFIPH pour les entreprises privées, le Fonds procède notamment au recouvrement des contributions des employeurs publics ne respectant pas l’obligation d’emploi de 6% de personnes handicapées. Les sommes recouvrées sont consacrées à la mise en paiement de subventions attribuées aux employeurs ayant déposé une demande instruite par le gestionnaire du Fonds. Pour chaque personne manquante, l’employeur devra verser une contribution équivalente à 600 fois le SMIC horaire, comme dans le secteur privé.

Ainsi, la mise en place du fonds permet l’application du principe de non discrimination, qui concerne le recrutement, la possibilité de travailler à temps partiel, les aménagements des postes de travail, le maintien dans l’emploi, la formation, les concours…

Le fonds est un établissement public administratif de l’Etat, placé sous tutelle conjointe des ministères de la fonction publique, de l’intérieur, de la santé et du budget dont la gestion est confiée à la caisse des dépôts et consignations.

Un comité national de 17 membres, chargé de piloter ce dispositif, a été mis en place le 7 juin dernier. Ce comité comprend des employeurs publics, des représentants des organisations syndicales, des représentants des associations des personnes handicapées ainsi que des personnalités qualifiées.

Le 21 septembre 2006 le comité a arrêté les lignes directrices du premier programme d’aides pour le recrutement ou le maintien dans l’emploi des personnes handicapées dans les trois fonctions publiques : l’Etat, les fonctions publiques territoriale et hospitalière.
Ce programme est consultable sur le site du FIPHFP


Le recrutement dans la fonction publique

Si vous êtes :

  • Titulaire d’une attestation de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) délivrée par la MDPH de votre département,
  • Titulaire d’une carte d’invalidité,
  • Titulaire de l’Allocation aux Adultes Handicapés (AAH)
  • Victime d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle et titulaire d’une rente,
  • Titulaire d’une pension d’invalidité si la capacité de travail ou de gain est réduite d’au moins deux tiers,
  • Ancien militaire et assimilé titulaire d’une pension militaire d’invalidité, sapeur-pompier volontaire blessé dans l’exercice de ses fonctions,

Vous pouvez bénéficier de deux voies d’accès à la fonction publique

  • Le concours, voie d’accès de droit commun : les candidats handicapés peuvent bénéficier d’un aménagement des épreuves du concours, déterminé par le président du jury après avis d’un médecin agréé,
  • Un contrat donnant vocation à titularisation, qui est la voie contractuelle de recrutement pour les travailleurs handicapés.

Pour toute demande d’information :

  • Les services du personnel des différentes administrations de l’Etat, des collectivités locales (communes, départements, régions) et des établissements publics hospitaliers,
  • Le service des renseignements administratifs : téléphone 39 39 « Allo, service public » (0,12 € par minute)

Retraite anticipée des fonctionnaires handicapés

Dorénavant les fonctionnaires handicapés peuvent bénéficier du droit à la retraite anticipée entre 55 et 59 ans déjà ouvert aux travailleurs handicapés du secteur privé.

Fixé à 60 ans, l’âge légal de départ à la retraite peut en effet être abaissé pour les agents atteints d’une incapacité permanente au moins égale à 80%, totalisant un certain nombre de trimestres d’assurance dont une partie doit avoir donné lieu à cotisation à leur charge.
Voir détail du dispositif dans : TSA hebdo 22 décembre 2006
Décret n° 2006-1582 du 12 décembre 2006, JO n° 288 du 13 décembre 2006


Handicompétence

Dans le prolongement de la loi, l’AGEFIPH lance un plan destiné à améliorer la formation et la qualification des personnes handicapées : « Handicompétence ».
Ce dispositif établi en partenariat avec l’Etat, le conseil Régional, l’Assédic, l’ANPE et Cap Emploi, vise à mieux préparer les personnes aux besoins du marché de l’emploi.

Vous pouvez obtenir plus de renseignements sur le site de l'agefiph ou contacter votre conseiller ANPE ou Cap Emploi.


Voyager en train

Accès plus

La SNCF propose un nouveau service gratuit aux personnes handicapées pour faciliter leur voyage depuis la gare de départ jusqu’à la gare d’arrivée.

En utilisant le service Accès Plus, vous pouvez :

  • recueillir toutes les informations nécessaires au bon déroulement de votre voyage,
  • réserver votre titre de transport,
  • réserver et organiser la prestation d’accueil et d’accompagnement adaptée à votre besoin,
  • bénéficier d’un recours en cas de difficultés imprévues durant votre voyage.

Ce service personnalisé concerne les personnes titulaires d’une carte d’invalidité (80%) ou titulaires d’une carte « réformé/pensionné de guerre » et les personnes présentant un handicap avéré (si vous utilisez un fauteuil roulant dans votre vie quotidienne et vous présentez en gare avec votre fauteuil).
Vous pouvez bénéficier de ce service entre Paris-Montparnasse et les gares de la région Centre, et entre Paris-gare de Lyon et les gares de la région PACA. Au fur et à mesure, ce service sera étendu et inclura notamment, dès juin 2007, les gares TGV Est Européen.

Vous pouvez joindre le centre de Service Accès Plus :

  • Par téléphone au 0 890 640 650 (0,11€ TTC minute)
  • Par fax au 0 825 825 957
  • Par courriel

GEM37

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits, des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, a reconnu le handicap psychique et a permis la création de Groupes d’Entraide Mutuelle (GEM).
Le GEM 37, parrainé par la Mutualité de L’Indre-et-Loire, a ouvert en novembre 2006. Il accueille des adultes, en souffrance psychique présentant des pathologies reconnues ou pas, et stabilisées. Il permet d’offrir un lieu d’écoute et d’échanges grâce notamment à l’organisation d’activités culturelles et de loisirs. Son caractère est essentiellement social, il ne se substitue en rien aux lieux d’accueil thérapeutique (hôpitaux de jour, Centre d’Aide Thérapeutique à Temps Partiel, etc…)
Les objectifs du GEM 37 sont les suivants :

  • encourager et développer l’entraide mutuelle ;
  • aider à rompre l’isolement des personnes atteintes d’un handicap ou d’une pathologie psychique stabilisé ;
  • aider à restaurer et à maintenir des liens sociaux ;
  • développer la citoyenneté ;
  • redonner confiance en soi.

Cet espace de rencontre et d’aide mutuelle, dont chacun peut devenir acteur, participe à une meilleure confiance en soi et a pour objectif la réhabilitation sociale des personnes accueillies. L’équipe est composée de professionnels et de bénévoles.
Le GEM 37 est ouvert du mardi au samedi de 14h à 17h. Les professionnels du GEM sont également disponibles le matin, du mardi au samedi, sur rendez-vous.
Outre une permanence d’accueil et d’écoute, des ateliers sont mis en place (arts plastiques, mimes/théâtre, gymnastique tibétaine, etc.).
Pour de plus amples informations et pour connaître les activités proposées, vous pouvez vous adresser au :
GEM 37
46 boulevard preuilly,37000 Tours
Tél. : 02 47 37 03 42 ou 06 24 13 01 92 (contact : Sophie Connault)
courriel


à noter

  • L’ASSAD Touraine (Association d’aide à Domicile) et Accompagner Touraine (association spécialisée dans l’accompagnement des personnes atteintes de handicap neurologique, musculaire et respiratoire) ont fusionné.

Désormais les associations ont une seule et même adresse :
107, rue Victor Hugo – BP 2974 – 37043 Tours Cedex 1, téléphone : 02 47 36 29 29, Fax : 02 47 38 01 78, courriel , site

  • L’Institut Médico-éducatif Les Elfes, qui accueille des enfants déficients intellectuels, vient de s’installer dans ses nouveaux locaux : 11 rue Pierre et Marie Curie, 37100 Tours.
  • Depuis l’été 2006 la Mutuelle Intégrance a ouvert une délégation à Tours.

Contact : Monsieur Jean Michel Beaudier, 148 bis, rue de La Fuye, 37000 Tours, téléphone : 02 47 63 45 58, Fax : 02 47 63 45 59, courriel, site


Vacances et loisirs

Préparer ses vacances d’été 2007 avec APF Evasion

Parce que de nombreuses personnes en situation de handicap n’ont pas la possibilité de partir en vacances sans accompagnement, le Service Vacances de l’APF, APF Evasion, propose des séjours clé en main pour adultes, enfants et adolescents. APF Evasion vient de publier ses catalogues pour l’année 2007 : ils sont disponibles sur simple demande !logo apf evasion 2007
Les séjours proposés :
Adultes :
Pour l‘été 2007 une centaine de séjours en France et une vingtaine de voyages à l’étranger sont proposés à toutes les personnes en situation de handicap qui souhaitent profiter d’une parenthèse de loisirs nécessaire et légitime.
Enfants et adolescents : 2 solutions de vacances

  • Les séjours APF Evasion en été : Des séjours en groupe avec des jeunes en situation de handicap moteur, encadrés par des accompagnateurs bénévoles.
  • Les séjours en intégration : Lors de chaque vacance scolaire, APF Evasion propose, en partenariat avec des organismes de vacances, des séjours en intégration pour des jeunes de 4 à 16 ans en situation de handicap avec des jeunes valides du même âge.

Quelques partenaires : Temps Jeunes, UFOVAL, la Ligue de l’Enseignement, Léo Lagrange…
Pour demander les catalogues ou avoir plus de renseignements :Téléphone : 01 40 78 27 27 ou sur le site de l'APF

Guide Faire Face

Pour la 6ème année consécutive, le magazine Faire Face édité par L’ Association des Paralysés de France (APF) publie le « Guide vacances 2007 », destiné aux personnes en situation de handicap. Il propose une sélection d’activités, de loisirs, d’idées de séjour (gîtes, chambres d’hôtes, hôtels, campings, villages vacances…) ou encore lieux de baignade, parcs, musées accessibles aux personnes handicapées physiques et de nombreux conseils pratiques.
Disponible au prix de 5,50 € (frais de port compris, paiement par chèque) auprès de l’association des Paralysés de France, Direction de la communication, 17 Bd Auguste Blanqui, 75013 Paris.
Site internet

Pratique sportive

logo
Un nouveau site internet dédié à la pratique sportive des personnes handicapées a été inauguré en février. Il permet de s’informer sur les lieux de pratiques d’activités physiques et sportives accessibles et/ou adaptés, en fonction du handicap. Les premières interfaces sont déjà visibles sur le site de l'handiguide des sports.


En bref

Ce site a été créé pour informer les personnes qui ont envie de s’engager dans une mission d’intérêt général, ainsi que les associations, les collectivités locales ou établissements publics qui souhaitent accueillir des personnes volontaires pour effectuer une mission au sein de leur organisme. Il permet de connaître toutes les formes de volontariat (associatif, volontariat cohésion sociale et de solidarité, service civil volontaire, service volontaire européen)

Sur ce site, les personnes en situation de handicap peuvent gratuitement et sur la France entière :

  1. Diffuser leur CV aux 1350 recruteurs inscrits
  2. Postuler aux offres d’emploi (CDI-CDD, stage en alternance)
  3. Recevoir régulièrement par mail les offres correspondant à leur recherche

Les entreprises qui diffusent des offres sur le site s’engagent à :

  1. Réserver un traitement optimal à chaque candidature
  2. Mettre en place des aménagements de postes si nécessaire.

Contact : Hanploi, 43 bis rue d’Hautpoul, 75019 Paris - téléphone : 01 44 52 40 69 fax : 01 44 52 40 61
courriel

  • Ecoute Déficience Visuelle

Parce que « la solitude est encore plus pénible quand on est privé d’un sens aussi important que la vue, « Ecoute Déficience Visuelle » propose un service téléphonique gratuit créé par l’Association Valentin Haüy pour répondre à l’attente des non-voyants ou malvoyants souffrant de solitude, ou ayant besoin, de temps en temps, d’une oreille amicale.
Initialement réservé à l’Ile de France, ce service est maintenant étendu à toute la province, et fonctionne deux fois par semaine : le lundi et le jeudi après-midi de 14h00 à 18h00.
Il suffit de composer le : 0 800 21 21 62
Source : Magazine Basse Vision infos n°25 janvier-février 2007


Fiscalité

La taxe d’habitation

La loi de finances pour 2006 permet aux conseils municipaux, par une délibération, d’instituer un nouvel abattement spécial sur la valeur locative de l’habitation principale en faveur des personnes handicapées. Applicable à compter des impositions établies au titre de 2008, il sera égal à 10% de la valeur locative moyenne des habitations de la commune.
Cet abattement est ouvert aux titulaires de l’allocation supplémentaire versée par le Fonds spécial d’invalidité, aux titulaires de l’Allocation Adultes Handicapés (AAH), aux titulaires de la carte d’invalidité et aux personnes atteintes « d’une infirmité ou d’une invalidité les empêchant de subvenir par leur travail aux nécessités de l’existence ». Les contribuables qui occupent leur habitation avec l’une de ces personnes ouvrent droit à cet abattement.
Pour en bénéficier les intéressés doivent adresser au service des impôts de leur résidence principale une déclaration comportant tous les éléments justifiant de leur situation ou de l’hébergement de personnes handicapées ou invalides.
Loi n°2006-1666, 21 décembre 2006, art. 120 : JO 299, 27 décembre 2006


Elections

Des bureaux de vote et isoloirs accessibles quel que soit le handicap de la personne
A l’approche des échéances électorales, le ministre délégué aux personnes handicapées, a rappelé l’obligation de rendre accessibles les bureaux de vote et isoloirs afin que les personnes handicapées exercent pleinement leur citoyenneté.
Tous les bureaux de vote devront comporter un isoloir adapté au passage d’un fauteuil roulant, des urnes abaissées, chaque personne malvoyante pourra également bénéficier d’un assesseur pour lire les bulletins.
Le programme des candidats sera mis en ligne sur un site internet public, sous forme écrite et sous forme de fichier audio. Un guide pratique préparé avec la délégation interministérielle aux personnes handicapées et le ministère de l’intérieur a été adressé aux maires et aux candidats pour qu’ils soient bien informés sur l’accessibilité des bureaux de votes.


Enfance

Langue des Signes pour les tout-petits

logo signe avec moi : un bébé et des mains
Les enfants sont capables de communiquer par gestes très tôt. La langue des signes leur permet de disposer rapidement d’un certain vocabulaire pour se faire comprendre de leur entourage.L’imagination ne manque pas dans le groupe organisé par l’Association Expression Tours qui organise les ateliers Signe avec moi pour permettre aux enfants sourds, dès leur plus jeune âge, d’apprendre à exprimer leurs besoins, leurs envies à travers ce langage corporel.
Les rencontres ont lieu les derniers samedis de chaque mois jusqu’au 30 juin dans les locaux de l’association, 8 bis rue du Camp de Molle à Tours.
Renseignements sur le site signe avec moi ou par téléphone au 02 47 53 56 21


Le Cederom « Les troubles spécifiques du langage oral et écrit »

Le Centre National d’Etudes et de Formation à l’Enfance Inadaptée (CNEFEI) a développé un outil multimédia d’information et de formation pour tous les personnels de l’Education nationale et les parents, validé par un comité scientifique reconnu. Ce cédérom tente de faire le point sur ces troubles, leurs repérages et dépistages dans et hors de l’école et sur les démarches diagnostiques.

Commande au CNEFEI : Service publications, 58/60 avenue des Landes, 92150 Suresnes
Téléphone : 01 41 44 31 29 – Fax : 01 41 44 35 79


Le Fonds Départemental de Compensation du Handicap

La loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a prévu un fonds départemental de compensation du handicap, au niveau de chaque Maison Départementale des Personnes Handicapées, chargé d’accorder des aides financières destinées à permettre aux personnes handicapées de faire face aux frais de compensation restant à leur charge, après déduction de la prestation de compensation. Les frais de compensation restant à la charge des personnes handicapées ne devraient pas excéder 10 % de leur revenu fiscal annuel de référence.
En Indre et Loire, la convention constitutive du Fonds de Compensation du Handicap a été signée le 11 janvier 2007 par l’Etat, le Département, la Mutualité Sociale Agricole de Touraine qui apportent une contribution à ce fonds. Le comité de gestion, constitué des différents contributeurs, étudie les demandes d’aides transmises par la Maison Départementale des Personnes Handicapées à partir des propositions formulées par l’équipe pluridisciplinaire au terme d’un dialogue avec la personne handicapée relatif à son projet de vie. Ces demandes peuvent également être adressées par les anciennes équipes techniques d’évaluation labellisées du Site pour la Vie Autonome 37. Il décide la destination et le montant des aides à apporter aux personnes handicapées. En Indre-et-Loire, le fonds peut intervenir pour un financement ponctuel d’aide technique, d’adaptation du véhicule ou du logement après que les personnes handicapées aient fait valoir l’ensemble de leurs droits (Prestation de Compensation du Handicap, demandes d’aides financières auprès des prestations extra-légales des caisses d’Assurance Maladie, du fonds d’action sociale des Mutuelles…)
Le montant de l’aide sur le fonds départemental de compensation ne peut être supérieur aux montants maximaux attribuables au titre des éléments de la prestation de compensation fixés réglementairement (arrêté du 18 décembre 2005). Le comité de gestion a accepté de participer au financement de demandes spécifiques comme l’acquisition d’aides techniques pour les enfants et les adultes qui sont en établissement et qui ne peuvent actuellement bénéficier de la prestation de compensation du handicap à domicile. Pour l’année 2007, 10 réunions du comité de gestion sont prévues.
Les demandes de financement complémentaire auprès du Fonds Départemental sont formulées à l’aide d’un dossier spécifique téléchargeable sur le site de la MDPH
Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter Madame CHASLES (assistante administrative à la MDPH) au 02 47 75 26 56.
Le Président du Comité de Gestion


Droit opposable au logement

Le handicap intégré dans les demandes prioritaires

Le logement est une préoccupation majeure des personnes en situation de handicap et de leur famille, et ce pour plusieurs raisons :

  • leur niveau de ressources est souvent en dessous du seuil de pauvreté,
  • l’offre de logements accessibles et adaptés est largement insuffisante,
  • le coût d’aménagement du logement est très important et les financements publics encore trop faibles.

Sur proposition de l’APF, un amendement voté par l’Assemblée nationale le 20 févier 2007, créé une sixième catégorie pour un demandeur « logé dans des locaux manifestement suroccupés ou ne présentant pas le caractère d’un logement décent » avec un enfant ou une personne à charge qui « présente un handicap »

Gonflement de la Montgolfière accessible

Le soleil est là... le vent tombe...

L'association Sphère va enfin pouvoir gonfler et mettre debout la montgolfière accessible aux personnes en situation de handicap, inaugurée le 19 mars dernier !

Si vous êtes disponibles...

Si cela vous dit,
apportez un pique nique à partager avec les Sphériens et les Sphériennes.

Lundi de Pâques entre 18h30 et 20h à la Gloriette à Tours.

Comité départemental du sport adapté

Julie Bourgeois a intégré depuis peu, le comité départemental du sport adapté en tant que chargée de développement.

Ses missions seront à la fois de faire découvrir ou redécouvrir les activités du sport adapté exitantes dans le département, mais aussi d'en développer de nouvelles, de renforcer les pratiques handi / valides et d'organiser des manifestations.

Un site internet est depuis peu en ligne.

Le but de ce site est avant tout de pouvoir ajouter un moyen de comminucation pour faire partager les résultats sportifs, les journées découvertes mises en place ou encore le calendrier sportif de chaque département tout ceci dans un souci de proposer à tous une possibilité de pratique sportive quelle q'uelle soit.

Le Comité départemental du Sport Adapté est installé à la Maison des sports de Touraine - Rue de l'aviation - BP 100 - 37210 Parçay-Meslay..
Vous pouvez joindre Julie Bourgeois au 06 64 94 89 01 ou par courriel

Aller sur le site du Conseil départemental d'Indre-et-Loire
Aller sur le site de la Préfecture d'Indre-et-Loire Aller sur le site du Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logementAller sur le site de la Caisse d'allocations familiales

 Aller sur le site de L'assurance maladie Aller sur le site de la Mutualité sociale agricole

Aller sur le site de la Mutualité française Indre - Touraine Aller sur le site de l'Association des paralysés de france