Maison Départementale des Personnes Handicapées - Touraine

Politique accessibilité | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vous êtes ici : Accueil / Actualités

LETTRE MDPH N°6

Edito

Flash sur l’activité 2006 de la Maison des Personnes Handicapées d’Indre-et-Loire

Nous avons à cœur de vous présenter quelques chiffres illustrant notre première année d’activité : ils donnent une image grandeur nature de notre quotidien et de la diversité des missions qui nous sont confiées.
14221 demandes déposées pour le secteur Adulte / 12 694 décisions recouvrant 9 types de demandes
4678 demandes pour le secteur Enfance Jeunesse / 4668 décisions pour 10 types de demandes

La Commission des Droits et de l’Autonomie qui regroupe 65 membres s’est réunie 38 fois pour rendre
ces décisions et la Commission Exécutive qui administre le Groupement d’Intérêt Public, 4 fois.

Délai moyen de traitement :

  • 80 jours pour le secteur Enfance Jeunesse
  • 94 pour le secteur Adulte hors nouvelle prestation de compensation du Handicap ; pour celle-ci, le délai légal de 6 mois a été respecté si l’on exclut les demandes d’aides techniques et d’aménagement du logement qui requièrent une étude complexe.

Au 31 décembre 2006, le stock de dossiers restant à traiter est inférieur en pourcentage à celui qui existait au 31 décembre 2005.

Depuis l’ouverture, 6123 personnes se sont présentées à l’accueil, 15868 appels téléphoniques ont été traités, 4903 courriers hors dossiers de demande ont été réceptionnés et 10023 visites du site Internet ont été enregistrées.

Pour accomplir ces missions, la MDPH employait, au 31 décembre 2006, 33 personnes représentant 30.10 équivalents temps plein, soit 22 administratifs, 4 médecins, 5 référents sociaux et 2 ergothérapeutes.

Merci à tous : agents de toute profession, intervenants extérieurs venant participer à nos équipes pluridisciplinaires et membres des différentes commissions pour avoir par leur énergie, permis la mise en chantier de notre Maison !

Marianne Mounier
Directrice de la MDPH37


La Une

En 1956, il y a un demi siècle, déjà, dans une France encore aux prises avec les séquelles de la 2ème guerre mondiale, et de la guerre d’Indochine, engagée pour longtemps encore dans la guerre d’Algérie, il eût été de mauvais goût et totalement à contre temps d’évoquer l’existence et le sort de ces enfants « anormaux » dont l’existence même était dissimulée aux yeux d’une société qui s’engageait par ailleurs dans une course effrénée au progrès matériel.
C’est dans ce contexte difficile, à contre courant d’une opinion publique insensible à ces cas désespérés, que douze familles d’Indre-et-Loire ont créé, en novembre 1956, l’Association des « Papillons Blancs ».logo adapei
Et, c’est en 1972 que fut créée l’A.D.A.P.E.I. d’Indre-et-Loire qui est affiliée à l’U.N.A.P.E.I.
Douze enfants, à l’origine, l’Association compte, aujourd’hui, près de 1000 enfants, adolescents et adultes qui sont accompagnés par 500 professionnels, au sein d’une large diversité d’établissements situés dans le département.

L’Association assure une double mission :

  • Celle d’être un mouvement associatif à but social en affirmant son autonomie, sa capacité d’innovation, sa liberté d’expression et d’action
  • Celle d’une organisation participant à une mission de service public dans un cadre législatif et réglementaire.

L’Association a pour vocation, et c’est ainsi l’ambition de tous les établissements, d’accueillir le plus grand nombre possible de personnes qui relèvent du handicap mental, dans la limite des places disponibles, financées par l’Etat, le Conseil Général et la C.P.A.M.

Auparavant, il aura fallu mettre nos Etablissements à l’heure et aux normes du XXI ème siècle.

Le nouveau Foyer d’Accueil Médicalisé inauguré en janvier 2007, répond à des besoins de qualité de vie qui n’étaient pas entièrement satisfaits, ainsi qu’aux exigences légitimes des services de sécurité.

La M.A.S. de Joué-Lès-Tours, s’agrandit et dans les nouveaux locaux, dont l’achèvement est prévu pour fin 2007, un service d’Accueil Temporaire pourra accueillir 22 usagers.

maquette du nouvel établissemnt de Chambray
Un nouvel I.M.E sera implanté sur la commune de Chambray-Lès-Tours en remplacement de celui qui est installé à Tours, rue Delpérier, et qui ne permet pas de donner aux enfants et adolescents qui le fréquentent, les acquis indispensables à leur vie d’adulte.

Sur le site de « La Bellangerie » à Vouvray, les premiers parents fondateurs des « Papillons Blancs » avaient envisagé de créer une maison de retraite pour accueillir leurs enfants devenus vieux. C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’ils avaient fait l’acquisition de ce domaine.
Il appartient aux générations d’aujourd’hui de donner vie à ce projet, car l’urgence s’impose. Sa réalisation, dans les toutes prochaines années, devrait témoigner de notre fidélité à l’engagement pris, il y a lus d’un demi siècle vis-à-vis de ces petits « papillons blancs » et de la solidarité générationnelle à l’égard de parents qui avaient ouvert la voie favorable.
Développer les services à la personne, à côté des établissements traditionnels, telle est aussi l’ambition de l'association. L’association œuvre pour le respect des différences et pour une société qui rapproche les personnes et combat le rejet des plus vulnérables.
Surmontant des Himalaya d’incompréhension et des déserts d’indifférence, malgré le triste regard des autres, des hommes et des femmes de ce temps ont tenté et continuent de tenter, au travers de nos associations, la plus belle des aventures humaines, celles du cœur et de l’espoir.

Lucien Cyprien
Président de l’A.D.A.P.E.I.

Les Etablissements et Services de l’A.D.A.P.E.I.d’Indre-et-Loire

Enfance et Adolescence

  • 2 I.M.E et un S.E.S.S.A.D.

Beaulieu-Lès-Loches et Chambray-LèsTours

Travail protégé

  • 3 Etablissements ou Services d’Aide par le Travail E.S.A.T., implantés à Loches, Montlouis et Vernou

Hébergement et accompagnement social pour adultes

  • 2 Centres d’habitats répartis sur 3 sites à Loches et 10 sites à Tours et sa proche banlieue
  • 2 S.A.V.S. à Loches et à Tours

Hébergement et soins pour adultes

  • 1 M.A.S.
  • 1 M.A.S. « d’Accueil Temporaire »

En projet

Structure d’accueil pour handicapés moteurs

La Mutualité d’Indre-et-Loire a obtenu en novembre 2006 l’autorisation préfectorale de créer une structure d’accueil pour des adultes en situation de handicap physique, à concurrence de 16 lits et places relevant d’un FAM, et 16 lits et places relevant d’une MAS.

La structure doit voir le jour fin 2008 à Ballan-Miré à proximité du Centre Bois Gibert et pourra accueillir 26 personnes en hébergement permanent, 4 personnes en hébergement temporaire et 2 personnes en accueil de jour.

L’accueil permanent proposera un lieu de résidence à la personne handicapée à la fois convivial, sécurisant par la présence d’un plateau technique et inclus dans un environnement social.

L’accueil temporaire se situe entre l’établissement spécialisé et le soutien direct au domicile. Il permet d’accueillir dans la limite des places disponibles et dans les plus brefs délais, les personnes handicapées, en priorité celles qui, pour l’entourage familial ou professionnel demandent le plus d’attention, de soins, d’énergie.

Les soins et rééducations seront prodigués quotidiennement soit dans les studios, soit dans des locaux spécialisés.

Le projet d’animation aura pour but de développer des ateliers d’activités polyvalentes qui permettront aux résidents une adaptation progressive en réadaptant les gestes et favorisant des échanges interpersonnels. Pour faciliter la communication voire la restaurer, diverses forme d’expression (artistique, Langue des signes française…) seront développées. Des activités culturelles et sportives seront également proposées.

Source : Bulletin trimestriel de la délégation de l’Association Française contre les Myopathies


Qu'est-ce que la dyspraxie ?

§§Comprendre et aider son enfant

Les dyspraxies sont des anomalies de la planification et de l’autonomisation des gestes volontaires.
La réalisation d’un geste résulte de la gestion coordonnée et automatique de nombreux acteurs temporels et spatiaux qui font l’objet d’une pré-programmation cérébrale.
Celle-ci est incomplète voir inexistante chez les dyspraxiques et le geste nécessite toujours un contrôle volontaire extrêmement fatigant.
Dans le cas de la dyspraxie visuo-spatiale, se rajoutent des troubles du regard, de la perception visuelle et de la représentation de l’espace.

L’association Dyspraxique mais Fantastique s’adresse aux parents, rééducateurs et enseignants et a pour objectifs de :
• Rassembler, informer et aider toutes les familles touchées par la dyspraxie,
• Inciter les médecins, les psychologues, les pédagogues à s’interroger sur ces enfants « déroutants » afin que les enfants soient diagnostiqués de manière précoce, soient pris en charge de manière adaptée et suivent un cursus scolaire normal,
• Alerter les pouvoirs publics afin que la dyspraxie soit reconnue comme un handicap à part entière avec ses spécificités, et que s’en suivent :
la formation de rééducateurs spécialisés (orthophonistes, ergothérapeutes, psychomotriciens, psychologues…),
la création de classes adaptées ou de tout autre dispositif permettant de garantir aux enfants dyspraxiques une scolarité normale et une formation professionnelle qui leur permettent d’accéder à l’autonomie, à laquelle ils peuvent prétendre de plein droit.
Vous trouverez sur le site de l’association , des informations sur les démarches à entreprendre, des définitions, des conseils pour la vie quotidienne et la scolarité.

Contact : Association Dyspraxique Mais Fantastique, 8 chemin des Eycellets, 30150, téléphone : 06 16 74 96 38 –courriel


Mini-Mousse

Une crèche Multi-accueil

Parce que tous les enfants sont différents, Mini-Mousse accueille toutes les différences.
Situé au cœur de Tours dans le quartier Velpeau, dans une maison de 200 m2 avec jardin paysagé et aire de jeux, cette crèche propose pour les enfants de 15 mois à 6 ans, un accueil individualisé et adapté, dans une ambiance familiale. Cet établissement, agréé par la PMI, propose un encadrement par un personnel qualifié.

Accueil à temps partiel ou temps plein, par demi-journée ou journée. De 7h45 à 18h45 du lundi au vendredi.
Crèche Mini-Mousse, 71 rue de la Tour d’Auvergne, 37000 Tours
Téléphone : 02 47 44 10 50 – courriel


Congé de soutien familial : un décret et un guide

Aidants familiaux : entrée en vigueur du décret

Les modalités d’application du décret autorisant les salariés à prendre un « congé de soutien familial » pour s’occuper d’un parent dépendant ou très handicapé sont parues au Journal Officiel.

Il s’agit d’un congé, non rémunéré, de trois mois renouvelable dans la limite de un an pour l’ensemble de la carrière. Le salarié devra prévenir son employeur au moins deux mois auparavant, en accompagnant sa demande de documents prouvant son lien de parenté avec la personne aidée, et la preuve de sa dépendance (décision de l’attribution de l’APA ou justification d’un taux d’incapacité permanente au moins égal à 80%. Le délai est ramené à quinze jours en cas d’urgence liée notamment à une dégradation soudaine de l’état de santé de la personne aidée.
Le salarié continue à acquérir des droits à la retraite via l’assurance vieillesse du parent au foyer (AVPF). Les personnes non-salariées bénéficient aussi des avantages liés à ce congé, constitution des droits à la retraite et couverture par l’assurance-maladie.

Ce nouveau congé s’ajoute au congé de solidarité familiale et au congé de présence parentale qui permettent d’accompagner respectivement un proche en fin de vie et un enfant à charge, gravement malade, handicapé ou accidenté.

Décret n° 2007-573 du 18 avril 2007, J.O. du 20 avril 2007.

Guide pratique d’informations et de conseils

Conçu comme un outil pratique pour faciliter l’action de l’aidant au quotidien, ce guide réunit les informations et les conseils utiles sur les droits de l’aidant et de son proche dépendant. Il renseigne notamment sur les interlocuteurs auxquels s’adresser pour trouver de l’aide. Un « Carnet de l’aidant » prenant la forme d’un journal de bord permet d’organiser les activités et le temps auprès de la personne aidée.
Le guide fournit également les renseignements nécessaires pour valoriser, au titre de la validation des acquis de l’expérience, les années passées auprès d’un proche. A ce titre, il souligne les possibilités de reconversion professionnelle vers les métiers du travail social en ciblant plus particulièrement ceux d’assistant de vie aux familles, d’auxiliaire de vie sociale et d’aide médico-psychologique.

Guide disponible sur le site


La réduction tarifaire téléphonique

Ce qu’il faut savoir

Le montant mensuel de cette réduction sociale est inchangé pour l’année 2007. Les titulaires du revenu minimum d’insertion, de l’allocation aux adultes handicapés ou de l’allocation de solidarité spécifique qui ont souscrit un abonnement au service téléphonique fixe auprès de l’opérateur qui les dessert, bénéficient, sur leur demande, d’une réduction de leur facture. Son montant mensuel reste fixé à 4,21 € hors taxes (5,04 € TT)
Arrêté du 26 février 2007, J.O .du 30 mars 2007

La Prestation de Compensation du Handicap

Prestation de compensation du handicap en établissement

Le décret n°2007-158 instaurant la prestation de compensation du handicap pour les personnes accueillies en établissement est paru au journal officiel du 7 février 2007.
La prestation concerne les personnes handicapées hospitalisées ou hébergées en Foyer d’Hébergement, FO, FAM, MAS, Maison de retraite, IME.
Cette aide vient prendre en charge les frais engagés par la personne handicapée selon les mêmes critères de dépendance que pour l’attribution de la prestation de compensation à domicile.
Elle est attribuée pendant les périodes où la personne est à son domicile pour des aides humaines, des aides techniques et à l’aménagement du logement. Des frais liés aux transports et des aides non prises en charge par l’établissement d’accueil peuvent également prises en compte sous certaines conditions.
Décret n° 2007-158 du 5 février 2007

PCH et ACTP

Pour les personnes ayant refusé la Prestation de Compensation « Aides humaines » et opté pour le maintien de leur Allocation Compensatrice Tierce Personne, l’acquisition d’aides techniques et d’aides pour l’aménagement du logement peuvent faire l’objet d’une demande auprès du Fonds de Compensation du Handicap (voir lettre n°5). Le comité de gestion de ce fonds étudiera au cas par cas, les dossiers qui lui seront soumis.
Pour tous renseignements complémentaires, contacter la MDPH 37


Clic Clac, C’est dans la boîte !

Le FOTOPOD est la toute première cabine photo d'identité modulable au monde permettant l'accès tant aux personnes valides qu'aux personnes à mobilité réduite.
Enfin, une solution dont le qualitatif "tout public" prend tout son sens, avec un accès mixte et un prix des plus intéressant (6 photos pour 3 euros).
FOTOPOD vous permet aussi de récupérer gratuitement votre photo sur un support numérique (clef USB, carte mémoire...)
Cybervitrine a inauguré le FOTOPOD aux Halles de Tours, le 20 mars
Où faire ses photos grâce à FOTOPOD ?

  • à Tours centre aux Halles
  • à Amboise au Leclerc
  • à Langeais à Solandis
  • à Neuillé-Pont-Pierre au Super U
  • à Château-la-Vallière au Super U - SAS Casteldis

Voyage facile

Accès Plus (suite cf lettre n°5 avril 2007)

bannière sncf

Après une période de test de cinq mois, le servie Accès Plus a été officiellement lancé le premier mars 2007 sur le périmètre pilote (Axes Paris - Tours, et Paris - Nice, et gares TER des régions Centre et PACA).
Son développement sur l'ensemble du territoire national se fera par phases, pour un lancement sur l'ensemble du réseau courant 2008.
Un document est disponible dans les bureaux "Accueil" des gares. Il précise les modalités d'utilisation d'Accès Plus, permettra aux personnes handicapées de préparer leur voyage en train, et leur garantira un voyage serein.
Pour que chaque personne handicapée, quelle que soit la nature de son handicap, puisse contacter librement le Centre de Service Accès Plus, cinq moyens sont mis à votre disposition :

Une Ligne Urgence Accessibilité est à votre disposition en cas de difficultés imprévues ou d'incidents lors de votre voyage.

  • Pour cela, il vous suffit de composer le numéro Accès Plus : 0 890 640 650 puis d'appuyer sur la touche 2 (0.11 euros /minute)
  • ou pour les personnes sourdes ou malentendantes d'envoyer un texto au 0 610 640 650 (numéro non surtaxé)

Préparez l'été

Des itinéraires sécurisés pour les fauteuils

Le Guide touristique des Véloroutes et Voies Vertes de France a sélectionné 150 itinéraires sécurisés accessibles aux usagers non motorisés : piétons et personnes en fauteuil, mais aussi cyclistes, rollers ou cavaliers. Des pictogrammes indiquent si la voie bénéficie d’un ou plusieurs labels « Tourisme & Handicap ».
Guide Touristiques des Véloroutes et Voies Vertes de France 2006/2007 de l’Association française de développement des véloroutes et et des voies vertes : 6 euros
Site internet

Autoroutes et services

Pour bien préparer votre voyage, vous pouvez consulter le guide des services accessibles sur autoroutes aux personnes à mobilité réduite. Réalisé par Cofiroute, la Fondation Garches et le club des loisirs de l’hôpital R. Poincaré, de guide recense un grand nombre de services très utiles (toilette, emplacements pour pique-nique, restaurants, cafétérias, hôtels, pompes à carburant…) classés par tronçons autoroutiers ;
Téléphone : 08 92 70 26 34
Site internet
Source : Zoom 37 n°31 avril 2007 – Délégation Départementale de l’Association des Paralysés de France.


Vue du ciel

La montgolfière accessible aux personnes handicapées

L’association Sphère a inauguré le lundi 19 mars, sur la plaine de la Gloriette à Tours, un ballon accessible aux personnes en situation de handicap (handicap moteur, sensoriel, mental léger).
Michel Schotte, vice-président de l’association, pilote-instructeur, a présenté avec beaucoup d’émotion l’esprit du projet en évoquant la notion de partage et de rencontre.

La vingtaine d’amis qui constitue l’association a dû réfléchir à une adaptation particulière. Ils ont pour cela demander les conseils en ergonomie à l’association des Paralysés de France, l’Institut vivre et s’adapter et l’Association Handicap Conseil.

Pour assurer le budget de 70000 Euros, l’association a bénéficié de la générosité de partenaires financiers :

  • La Direction Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Sociale 37
  • L’AG2r (organisme de retraite)
  • Carisport
  • La ville de Cholet
  • La ville de Toursla montgolfière accessible
  • Cythia immobilier
  • Vitogaz
  • L’Association Nationale des Chèques Vacances

Cette nouvelle montgolfière, d’un volume de 3700 m3, porte une nacelle réalisée avec une porte sur le côté et des sièges baquets. La personne peut rester dans son fauteuil qui est fixé par des sangles ou bien être transférée dans un siège. L’atterrissage du ballon se fait dos au sol. L’enveloppe a une durée de vie d’environ 10 ans moyennant 50 vols par an.

Partager le rêve et la magie du ballon

Les sorties se dérouleront durant l’été (en fonction de la météo). Pour votre sécurité et vous assurer le meilleur confort des vols d’essais et des transferts sont effectués durant les mois de mai et juin. La montgolfière volera de façon privilégiée en région Centre mais des événements seront également prévus dans toute la France.

Tarifs

gonflement du ballon
Tous les intervenants (pilote, instructeur, conducteur du véhicule) sont bénévoles.
Chaque vol peut accueillir deux personnes handicapées et deux accompagnateurs
nacelle accessible
Grâce à ses partenaires financiers, l’association Sphère peut proposer des vols à 50 € pour la personne handicapée, 50 € pour l’accompagnateur alors qu’un vol coûte normalement 200€.

Contact : Association Sphère, 93 rue Paul Bert, 37100 Tours.
Téléphone : 02 47 49 02 95 – courriel


Mode H 2007

Défilé spectacle et festival de films

banniere de mode H
En 2005, l’Institut d’Education Motrice de Charlemagne à Ballan-Miré, accueillait la première édition d’un défilé de mode adaptée qui réunissait des représentants de cinq pays d’Europe. Forts de ce succès public, la Mutualité d’Indre-et-Loire et l’IEM Charlemagne renouvèlent leur expérience avec le deuxième forum européen Mode H qui aura lieu le 23 octobre 2007 au Centre International des Congrès Vinci à Tours.
L’ambition de Mode H est d’accélérer le processus d’accès à la mode vestimentaire pour les personnes handicapées physiques et de le rendre effectif.
Programme prévisionnel :
Lors de ce grand forum, Mode H mettra l’accent sur tout ce qui valorise l’image des personnes handicapées physiques à travers :

  • Un festival de films présentant des courts métrages de type documentaire, fiction, témoignage ou animation mettant en scène des personnes handicapées, à la salle polyvalente de Saint-Cyr-sur-Loire le dimanche 21 octobre 2007
  • Un salon de l’innovation axé sur les produits et services contribuant à améliorer l’image des personnes en situation de handicap physique, qui aura lieu au Vinci, de 10h00 à 19h00 le mardi 23 octobre 2007.
  • Un défilé spectacle ayant pour particularité la présentation conjointe des vêtements par des personnes valides et des personnes à mobilité réduite, au Centre international de Congrès Vinci, de 19h00 à 20h00 le mardi 23 octobre 2007.

Contact : Serge Lopez, Institut d’Education Motrice Charlemagne, Chef de projet, 02 47 48 76 76
Chemin des Tours de Charlemagne, 37510 Ballan-Miré
site internet
courriel


Deux nouveaux visages aux comités départementaux handisport et sport adapté

Engagées en qualité d'agents d’animation et de promotion des activités physiques et sportives en faveur des personnes handicapées, Emeline Josselin et Julie Bourgeois ont pour missions de promouvoir, au niveau local, la mise en œuvre de programme d’actions visant à développer les activités physiques et sportives en faveur des personnes handicapées.
emeline et julie

Emeline Josselin et Julie Bourgeois

Leur objectif est d' offrir à toute personne handicapée, quels que soient ses désirs, ses capacités et ses besoins, la possibilité de vivre la passion du sport de son choix dans un environnement voué à son plaisir, sa performance, sa sécurité et à l’exercice de sa citoyenneté.

Sport adapté

Caractéristiques Fédération Française de Sport Adapté

  • C’est la fédération sportive des personnes en situation de handicap mental et/ou psychique.
  • Elle leur est ouverte, quelque soit l’origine de leurs déficiences et quelque soit l’importance de celles-ci.

Objectif du comité départemental

  • Ouverture de toutes nos disciplines aux différents publics (sport scolaire, activités motrices, compétitions)
  • Conventions avec les fédérations délégataires et déclinaison sur le terrain
  • Poursuite de la création d’associations sportives auprès de tous les établissements du secteur médico-social et de la santé, dans le cadre d’un projet APSA intégré au projet d’établissement

Secteurs qu' Emeline et Julie souhaitent développer

  • Compétitif
  • Non Compétitif
  • Sport Scolaire Adapté

Handisport

Caractéristiques Fédération Française Handisport

  • C’est la fédération sportive des personnes déficientes motrices et visuelles
  • La FFH est une Association Reconnue d’Utilité Publique, Membre du Comité National Olympique et Sportif Français, membre du Comité International Paralympique
  • L’objectif principal de la FFH est de rendre accessible au plus grand nombre le sport pour les personnes handicapées.

Objectifs et actions du comité départemental

  • Soutien aux clubs handisports, aux initiatives et projets handisport du monde associatif, scolaire et universitaire
  • Promotion du handisport auprès des clubs « valides » avec pour objectif une affiliation à la FFH
  • Journées de découverte et d’initiation du handisport auprès du grand public, des établissements spécialisés et des écoles
  • Projet « sport d’eau »
  • Projet « jeunes »
  • Formation des cadres sportifs au Certificat de Qualification Handisport

Vous souhaitez les contacter :
Emeline:
Comité départemental handisport
Maison des sports
Rue de l’Aviation
37210 Parçay-Meslay
Tel: 09.64.05.93.00
courriel
Site
Julie:
Comité départemental sport adapté
Maison des sports
Rue de l’Aviation
37210 Parçay-Meslay
Tel pro: 02.47.40.04.10
courriel

Exposition : Richard Wagner, visions d'artistes

La cité de la Musique propose des visites et des outils adaptés aux personnes en situation de handicap et à leurs accompagnateurs.
Ces rencontres, animées par des conférenciers, sont des moments de partage et d edétente. En atelier, chacun peut, à son rythme, y découvrir des instruments de manière ludique.

Pour la première fois, à la cité de la Musique, une exposition est entièrement accessible à tous les types de handicaps : Richard Wagner, visions d'artistes.

Cette exposition a lieu du 25 octobre 2007 au 20 janvier 2008. Elle est ouverte du mardi au samedi de 12H00 à 18H00 et le dimanche de 10H00 à 18H00.

Activités spécifiques à destination des publics handicapés

L'exposition est consacrée à la résonance de l'oeuvre de Richard Wagner, compositeur majeur du dix-neuvième siècle, dans les beaux-arts, depuis la peinture des années 1850 jusqu'à l'art contemporain.

Wagner au bout des doigts (Visite-Atelier)

Les enfants de 7 à 11 ans découvrent, grâce à des planches en relief adaptées, les liens entre musique et images. Chevaliers, dragons, et déesses sont reproduits d'après les tableaux de l'exposition Richard Wagner, visions d'artistes.
Puis en atelier, ils inventent une histoire musicale avec les instruments du parc pédagogique.

Wagner, du son au toucher (visite guidée)

Grâce aux planches en relief thermogonflées, aux extraits musicaux et aux commentaires descriptifs du conférencier, les visiteurs, adolescents et adultes, se familiarisent avec l'univers du compositeur et des peintres qui ont été influencés par le caractère visuel de la musique.

Visite libre

Avec l'aide du livret adapté prêté à l'accueil, les visiteurs malvoyants et non-voyants déciouvrent l'exposition à leur rythme.
Ce livret regroupe les textes de l'esposition en gros caratères et des transcriptions en relief de certaines peintures. Un parcours sonore associant extraits musicaux et audio-description facilite la lecture de ces planches en relief.

Wagner à voir et à entendre (Visite-Atelier)

Avec l'aide d'un conférencier, ainsi que par l'observation des peintures présentées dans l'exposition et l'écoute d'extraits musicaux, les personnes handicapées mentales, enfants ou adultes, se familiarisent avec l'univers du compositeur.
En atelier, elles approfondissent les liens possibles entre musique et images.

Visite libre

Munie d'une boucle magnétique, les visiteurs malentendants appareillés peuvent, en se réglant sur la position T, découvrir le parcours sonore de l'exposition à leur rythme.
Les extraits musicaux des opéras ainsi amplifiés viennent compléter l'observation des peintures.

Wagner, entre musique et Beaux-Arts (Visite guidée)

Un conférencier vous présente l'ensemble de l'exposition.

La chevauchée des sons (Visite-Atelier)

S'inspirant des tableaux de l'exposition, les enfants imaginent, en atelier, une création mélangeant couleurs et matières sonores comme sur la palette d'un peintre.

Deux fauteuils roulants sont disponibles au vestiaire du Musée. L'ensemble des espaces d'exposition est accessible aux personnes à mobilité réduite. Des assises sont présentes dans les salles pour le personnes à grande fatigabilité.

Informations pratiques

Durée des visites : 1H30 ou 2H00__
Réservation obligatoire pour toutes les visites.
Téléphone : 01 44 84 46 13
Courriel
Adresse : 221 avenue Jean Jaurès - 75019 Paris
Métro : Porte de Pantin

Le maintien dans l'emploi

L'Agefiph met enligne sur son site internet un dossier spécial Maintenir un salarié handicapé en emploi.

Auc cours de son activité professionnelle, un salarié peut, en raison, d'un problème de santé passager ou durable, d'une maladie ou, tout simplement à cause de son vieillissement, se retrouver en situation de handicap.

Destiné aux entreprises, le dossier aborde le sujet du maintien dans l'emploi des salariés handicapés : les obligations, les avantages et les points de vigilance.
Des directeurs de ressources humaines témoignent, et des experts apportent des conseils et proposent des pistes concrètes pour aider les décideurs à prendre les bonnes décisions.

Lire le dossier.

Aller sur le site du Conseil départemental d'Indre-et-Loire
Aller sur le site de la Préfecture d'Indre-et-Loire Aller sur le site du Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logementAller sur le site de la Caisse d'allocations familiales

 Aller sur le site de L'assurance maladie Aller sur le site de la Mutualité sociale agricole

Aller sur le site de la Mutualité française Indre - Touraine Aller sur le site de l'Association des paralysés de france