Maison Départementale des Personnes Handicapées - Touraine

Politique accessibilité | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vous êtes ici : Accueil / Actualités

Lettre n°7

A la Une

L'accueil familial des personnes handicapées

A qui s'adresse l'accueil familial social ?

Le dispositif d'accueil familial des Personnes Handicapées et des Personnes Agées organise l'accueil, au domicile, à titre onéreux, des Personnes Handicapées et des Personnes Agées, n'appartenant pas à sa famille jusqu'au quatrième degré inclus.

L'accueil d'une personne handicapée ou âgée, s'inscrit dans le cadre d'un projet de vie de la personne. Il représente une solution souple d'hébergement et d'accompagnement, une alternative à l'établissement ou au maintien à domicile. Il peut aussi être une solution temporaire en cas d'indisponibilité des aidants habituels ou en séjour de préparation de l'avenir pour une personne handicapée.

Les personnes adultes handicapées n'ayant pu acquérir un minimum d'autonomie et dont l'état nécessite une surveillance médicale et des soins constants ne peuvent être accueillies par un particulier dans le cadre de l'accueil familial social.

Les personnes accueillies chez un accueillant familial agréé, peuvent bénéficier d'une allocation de l'aide sociale, si leur ressources sont insuffisantes au regard du coût de l'accueil.

Tout accueil dans une famille agréée fait l'objet d'un contrat de gré à gré, fixant les éléments de la rémunération et conditions matérielles et morales de celui-ci, mais aussi les désirs et organisations personnels.

Qui peut-être accueillant familial ?

DEVENIR ACCUEILLANT FAMILIAL seul ou en couple, c'est :

  • exercer une activité sociale, à son domicile.
  • Etre en relation, à l'écoute d'une personne handicapée.
  • Offrir un mode de vie familial.
  • Respecter la personne, ses opinions.
  • Permettre et maintenir les liens avec sa famille.
  • Aider la personne handicapée à retrouver, préserver ou développer son autonomie.
  • Travailler avec les professionnels médico-sociaux, les tuteurs des personnes handicapées.

LES CONDITIONS POUR POUVOIR EXERCER :

  • mettre à disposition une chambre d'au moins 9m2.
  • assurer la continuité de l'accueil : trouver des personnes relais en cas d'absence.
  • passer un contrat écrit avec la personne accueillie ou son représentant.
  • Participer aux formations proposées par le conseil général.

LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT DE L'ACCUEIL FAMILIAL :

  • lors du vote du schéma départemental en faveur des personnes adultes handicapées d'Indre et Loire 2005/2010, l'objectif de mieux répartir les accueillants familiaux sur le territoire départemental a été inscrit.
  • Actuellement un partenariat s'instaure avec un établissement de long séjour psychiatrique qui souhaite permettre à quelques personnes handicapées de sortir de l'établissement pour vivre en famille d'accueil. Ce projet s'inscrit dans un cadre précis de soutien par les professionnels de psychiatrie en complément du suivi des référents du conseil général. Une formation complémentaire sera également dispensée par l'établissement.

Comment devenir accueillant familial ?

Après constitution d'un dossier auprès du Conseil Général par le postulant, une enquête sociale est instruite par ce service.

L'accueillant familial reçoit un agrément délivré pour 5 ans par le Président du Conseil Général Il bénéficie du suivi du service du Conseil Général et d'une formation organisée et financée par celui-ci.

Pour obtenir l'agrément :

  • Contacter par écrit ou par téléphone le service de l'action sociale Personnes Handicapées-Personnes Agées :

Par écrit : DVSS, direction personnes handicapées-personnes âgées, service de l'action sociale, 38 rue Edouard Vaillant, BP 4525, 37041 TOURS cedex 1.

Par téléphone : 02 47 31 45 15 ou 02 47 31 45 94 pour le secrétariat.

  • participer à une réunion d'informations et d'échanges
  • retourner votre dossier complet

l'enquête sociale est instruite dans les 4 mois suivant ce dépôt.

Pour tous renseignements complémentaires vous pouvez contacter :
Madame JARRIGE, responsable du service accueil familial au 02 47 31 45 09.

Références législatives :
- loi n° 89-475 du 10 juillet 1989 relative à l'accueil par des particuliers, à leur domicile, à titre onéreux, de personnes âgées ou handicapées adultes.
- Loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 , article 51
- Décret d'application n°2004-1532 du 31 décembre 2004
- Code de l'action sociale et des familles
logo conseil général
Joëlle Jarrige,
Responsable du service accueil familial
Personnes Agées, Personnes Handicapées


Edito

Le saison des bilans

Au cours de cet été, deux rapports distincts sur la mise en place de la loi du 11 février 2005 ont rendu public un point d’étape essentiel :
Celui de M. Paul Blanc, Sénateur, devant le Sénat et celui de M. Patrick Gohet, Délégué interministériel aux Personnes Handicapées, au Ministre du Travail, des Relations Sociales et de la Solidarité

Ces travaux concrétisés par de volumineux documents, formulent tout deux un constat largement partagé par les acteurs de terrain. Ils soulignent les réelles avancées qui ont été d’ores et déjà réalisées par l’application de la loi.
L’accessibilité a été renforcée, la scolarisation des enfants améliorée. Rappelons qu’en Indre et Loire ce sont plus de 300 élèves handicapés qui sont transportés chaque jour vers les établissements scolaires. Pour ce faire, le Département a déployé de nouveaux moyens et former les conducteurs à ces déplacements.

Ces rapports mettent néanmoins en relief les multiples difficultés et sources de fragilité qui empêchent encore à ce jour le dispositif de trouver son rythme de croisière dans le domaine de la compensation du handicap aussi bien que dans l’intégration dans la cité (scolarisation, emploi, accessibilité).
Enfin, des solutions raisonnées sont avancées pour mener la réforme à son terme afin ne pas décevoir les attentes des personnes handicapées.
La situation des MDPH est d’ailleurs examinée dans le détail par ces rapports.
Je souhaite ici rappeler que ces préoccupations sont également les nôtres et que le Conseil Général restera mobilisé pour poursuivre les efforts en direction de cette politique ambitieuse autour du handicap.

Je vous invite à découvrir ces rapports sur le site à la rubrique Documentation.

Marc Pommereau
Président du GIP MDPH 37


Droits

Contrat d'avenir-incidence sur l'Allocation aux Adultes Handicapés

Le contrat d’avenir est notamment destiné à favoriser le retour à l’emploi des personnes qui bénéficient de l’AAH, il concerne le secteur public et les associations. Pendant la durée du contrat, le salarié perçoit un salaire calculé au minimum sur la base du SMIC horaire. L’employeur reçoit une aide forfaitaire (équivalente au montant RMI soit 440,86 euros pour 2007, accordé à une personne isolée), qui est déduite de l’AAH versée à la personne embauchée. Si l’AAH perçue est supérieure à 440,86 euros, la personne percevra uniquement le reliquat.

Extension du complément de ressource de l’AAH et de la MVA aux bénéficiaires du FSI

L’examen des demandes de compléments d’AAH, formulés par les bénéficiaires du FSI s’effectue dans les mêmes conditions que si elles accompagnent une demande d’AAH. Rappelons que la loi des finances de janvier 2007 a étendu le bénéfice de ces compléments, non cumulables, jusqu’alors réservés aux titulaires de l’AAH. Les bénéficiaires du FSI doivent par conséquent être reconnu par la CDAPH, à un taux d’invalidité permanente supérieur à 80% quel que soit le complément et une incapacité de travail inférieure à 5% pour le complément de ressources. Ils doivent en outre justifier d’un logement indépendant et de l’absence d’un
revenu d’activité.
Circulaire n°DGAS /1C/2007/223 du 4 juin 2007


Fiscalité

Service à la personne : extension du crédit d'impôt à l'ensemble des prestations

Le bénéfice du crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile, destinés aux personnes qui ne sont pas imposables sur le revenu, a été élargi dans le cadre du volet cohésion sociale de la loi instituant le droit au logement opposable.
Ce crédit d’impôt, instauré par la loi de finances rectificative 2006, est égal à 50% des dépenses engagées pour la garde à domicile, le soutien scolaire ou des cours à domicile, dans la limite de 12000 euros, majorée de 1500 euros par enfant à charge et au titre de chacun des membres du foyer fiscal âgé de plus de 65 ans, dès lors que ces dépenses sont payées à l’aide du CESU.
Désormais le champ du crédit d’impôt est étendu à l’ensemble des services à la personne définis par l’article D.129-35 du code du travail, soit à une vingtaine de métiers : entretien de maison, jardinage, préparation ou livraison de repas à domicile, livraison de linge repassé et de courses à domicile, assistance aux personnes handicapées, âgées ou malades à l’exclusion des soins, gardiennage, assistance informatique ou administrative à domicile…
Il sera ouvert quel que soit le moyen de paiement utilisé par le contribuable.
Pour les personnes qui ne souhaitent pas avoir recours directement à un employé à domicile, la loi étend le bénéfice du crédit d’impôt aux personnes qui passe par l’intermédiaire d’une association ou d’une entreprise agréée (par exemple : CCAS)

Le plafond est porté à 20000 euros pour les personnes invalides de 3ème catégorie et pour les contribuables ayant à leur charge une personne vivant sous leur toit ou un enfant ouvrant droit au complément de l'AEEH.

Le dispositif s’appliquera à compter de l’imposition des revenus de l’année 2007, soit en 2008.

L.n°2007-290, 5 mars 2007, art.60, JO du 6 mars 2007

La loi dite « paquet fiscal »a été définitivement adoptée par le parlement le 1er août

Parmi ses dispositions, deux voient leur plafond augmenter en faveur des personnes handicapées dont le taux d’invalidité est supérieur ou égal à 80%.

  • La première concerne les intérêts d’emprunt contracté pour l’acquisition ou la construction d’une résidence principale, dont le crédit d’impôt sera égal à 20 % des intérêts durant les 5 premières années de remboursement. Ce crédit d’impôt plafonné (750 euros pour une personne célibataire, 1500 euros pour un couple, plus 100 euros par personne à charge) sera doublé pour les personnes handicapées. Celles qui ne sont pas imposables recevront un chèque du Trésor Public.
  • En matière de succession, les personnes handicapées bénéficieront d’un abattement de 150 000 euros (au lieu de 50 000 euros) lorsqu’elles ne sont pas héritières directes.

Source : www.impot.gouv.fr


Comment contacter la gendarmerie ?

En région Centre, la gendarmerie offre aux personnes à mobilité réduite, dépendantes ou déficientes auditives la possibilité d'entrer en contact, 24h/24, avec le CORG au moyen d'un fax, ou en utilisant le texto. Ces dispositions sont gratuites, hors coût de votre communication. Les appels seront traités selon leur degré d'urgence comme tout appel téléphonique. Cet accueil, destiné aux personnes éprouvant des difficultés à se déplacer hors de leur domicile ou ne pouvant téléphoner, est disponible dès l'été 2007.

Utilisation de la télécopie

Le formulaire à utiliser est disponible, sur votre demande, auprès de la MDPH 37 ou auprès des associations dont vous relevez.
Nous vous conseillons de préparer un message et de le conserver en mémoire sur votre appareil.

Utilisation du texto

Vous rédigez un message à partir de votre téléphone portable, ou votre téléphone numérique en précisant votre numéro de téléphone, votre adresse et le niveau d'urgence de traitement que requiert votre situation.
Rédigez votre message sans utiliser de sigles ou d'abréviations qui ne peuvent pas être compris pour la traduction vocale.
Nous vous conseillons de préparer un message et de le conserver en mémoire sur votre téléphone.

Comment ça fonctionne ?

La prise de contact au moyen de ce fax ou votre appel doit répondre à un besoin d'obtenir l'intervention d'une patrouille à votre domicile en cas d'urgence, ou formuler une demande de rendez-vous pour obtenir un renseignement. Ce n'est pas un moyen d'appel à des services sociaux ou à des services de soins à la personne.
Dès réception un opérateur du CORG traite votre demande comme un appel téléphonique. Votre message est enregistré. Un fax ou un texto vous sera envoyé en retour pour vous indiquer la suite donnée à votre demande.logo gendarmerie
Les numéros à connaître pour l'Indre-et-Loire :
Fax : 02 47 31 37 40
Numéro d'appel texto : 02 47 31 37 41


En bref

Abonnement presse pour personnes déficientes visuelles

Un logiciel à synthèse vocale

Ce logiciel est accompagné d’un affichage à l’écran en gros caractères du contenu de 14 journaux de la presse écrite francophone, le jour de la sortie de l’édition papier.
Il est destiné aux personnes aveugles ou malvoyantes, munies d’un ordinateur équipé d’une connexion internet ou d’un clavier à cinq touches minimum (pour particuliers, bibliothèques ou maisons de retraite).
Téléchargement gratuit en ligne.
Journaux concernés : Le Monde, Le Figaro, Libération, l’Equipe, le Parisien, Ouest France, La Dépêche du Midi, Les dernières nouvelles d’Alsace, l’Est Républicain, Le Soir, l’Express, l’Expansion, l’Entreprise, Lire.
Produit : Vocale Presse.
Fabricant : AkompasTechnologies.

Personnes vulnérables et domaine médical

couverture du guide
Quels sont leurs droits ?
Ce guide aborde de façon pédagogique l’ensemble du droit médical, général et spécialisé, applicable, non seulement aux mineurs mais aussi aux majeurs protégés et aux personnes hors d’état d’exprimer leur volonté. Il veut répondre de façon concrète et avec un souci d’exhaustivité aux questions qui se posent. Constitué de fiches pratiques sous forme de questions-réponses, le guide est complété d’avis apportés par des magistrats. Pour chaque question, l’état du droit commun et les règles spéciales applicables aux diverses personnes vulnérables sont exposées.
Téléchargeable sur le site internet de l’Unapei

Myopathies

Une mine d'infoslogo myobase

Une base de données documentaires sur les maladies neuromusculaires vient d’être éditée par l’AFM. Elle est consultable sur internet. Dédiée aux parents comme aux professionnels, Myobase contient plus de 15000 références autour de thèmes aussi variés que le diagnostic, la prise en charge, la rééducation, la recherche médicale ou scientifique.
Site


Enfance

Un nouveau responsable au secteur Enfance-Jeunesse

Depuis le 1er septembre, Monsieur Jacques Ernou a rejoint l'équipe de la MDPH 37.
Responsable du secteur Enfance-Jeunesse, il prend le suite de Monsieur Emmanuel Nerrand.
Toute l'équipe de la MDPH lui souhaite la bienvenue.

Votre enfant est différent : informations et conseils pratiques

Les associations peuvent commander ce document en téléchargeant un bon de commande sur le site de l'Unapei. Conditionné par paquets de 50 exemplaires, ce livret est gratuit. Si vous êtes un particulier et que vous souhaitez consulter ce livret, vous pouvez le télécharger sur le site de l’Unapei, vous rapprocher de l’ADAPEI d’Indre-et-Loire en téléphonant au 02 47 88 00 56 ou en faire la demande à la MDPH 37.

Activités sportives

Parmi ses 45 activités sportives, l’Ecole Municipale d’Initiation Sportive (EMIS) propose 4 activités handisports pour cette nouvelle saison 2007/2008.
logo des emisL’EMIS ouvre ses portes aux enfants âgés de 6 à 13 ans pour leur permettre de découvrir durant cette année, 2 disciplines sportives, généralement dispensées le mercredi.
L’encadrement, assuré par une équipe pédagogique qualifiée, propose aux enfants entre 8 et 13 ans, de l’escrime handisport, du tennis de table et du tir à l'arc.
La natation handisport est ouverte aux enfants dès l’âge de 6 ans.
Pour plus de renseignements concernant les horaires, les lieux de pratique, les tarifs, les inscriptions et autres questions diverses, n’hésitez pas à appeler au : 02 47 70 86 03 ou envoyer un courriel
Contact au Comité Départemental handisport 37
Emeline Josselin
Chargée de missions
09 64 05 93 00
Courriel


Première journée nationale des "dys" (dyslexie, dysphasie, dispraxie...)

Table ronde à Tours

La première Journée nationale des « dys » est organisée en partenariat par la FLA et l’APAJH. Partout en France, les associations proposeront des actions de sensibilisation pour :

  • Une meilleure connaissance des troubles « dys »,
  • Un repérage et la mise en œuvre d’un diagnostic précoce,
  • La mise en place d’un accompagnement et d’une prise en charge réellement adaptés.

Dans ce cadre, une table ronde mettra l’accent sur la spécificité des besoins des personnes concernés par ces différents troubles, le 10 octobre 2007 à partir de 18h, Grande salle des Halles, Place Gaston Pailhou à Tours avec la participation de chercheurs du réseau FLA, de médecins, de représentants de l’Education nationale.

Contact : Sophie Pécresse, Présidente Asssociation Dysphasie Val de Loire, 02 47 87 06 80
Pour plus d’information sur la Journée nationale


Troisième édition de la campagne de lutte contre les discriminations

Une Soirée matchs d’improvisation à la salle Oésia de Notre-Dame-d’Oé est organisée au profit de l’APF le 12 octobre 2007 à 20h30, avec des comédiens de la ligue d’improvisation de Touraine et d’autres invités sur le thème de la discrimination.

Cette soirée viendra clôturer la campagne de mobilisation organisée du 8 au 12 octobre 2007 : « Accéder7exister ».

Tarifs : logo association des paralysés de france

  • 12 euros par personne
  • 10 euros pour les adhérents APF, passeports culturels étudiants et demandeurs d’emploi.
  • Gratuit pour les enfants de – de 12 ans

Contact : téléphone 02 47 37 60 00,courriel


Dyspraxie

Parent-relais DMF (Dyspraxique Mais Fantastique) en Indre-et-Loire :

Françoise Andrault, 24 rue Raphaël, 37300 Joué-les-Tours.
Téléphone : 02 47 53 50 61
Courriel
Renseignements sur le site des dyspraxies

Trisomie 21 d'Indre-et-Loire

Depuis 1980, le GEIST 21 d'indre-et-Loire, mène une action résolue pour que les personnes porteuses de trisomie 21 accède à une meilleure qualité de vie et à la vie de la cité.
Aujourd'hui, dans un souci de cohérence et pour bénéficier d'une meilleure lisibilité le GEIST 21 évolue et devient Trisomie 21 Indre et Loire : Groupe d'étude pour l'insertion sociale des personnes porteuses de Trisomie 21.
Parallèlement, la fédération FAIT 21 devient Trisomie 21 France : fédération des associations d'étude pour l'insertion sociale des personnes porteuses de Trisomie 21.logo trisomie21
Trisomie 21 d'Indre et Loire
Groupe d'étude pour l'insertion sociale des personnes porteuses de Trisomie 21
Siège social : CHR Clocheville
Adresse Postale : 52 rue de la Vallée - 37270 Montlouis sur Loire
Contact association : Président, Monsieur Malassigné : 02 47 66 07 25

ADAPEI d'Indre-et-Loire

L’ADAPEI d’Indre-et-Loire vous informe que le siège social de l’association et les bureaux de la Direction Générale sont transférés, à compter du 3 septembre 2007.
Nouvelle adresse : 27, rue des Ailes, Z.A.n°2, 37210 Parçay Meslay
Adresse Postale : B.P. 87992, 37079 Tours cedex 2
Les numéros de téléphone et de télécopie restent inchangés :
Tél : 02 47 88 00 56 Fax : 02 47 54 20 38


Accessiblité

EPN accessibles aux personnes handicapées moteurs

EPN Mairie de Tours
EPN Forum Europe
EPN Fontaines
EPNSanitas
EPN Champ-Girault
EPN Bergeonnerie
EPN Gentiana
EPN Montjoyeux
EPN Raspail

Contact : Saïd Yazid, coordinateur Equipe Multimédia
Direction de l’organisation et des moyens techniques de gestion
02 47 21 61 51 - Courriel


Ouverture d'une résidence Cordia à Tours

Appartements de coordination thérapeutique

L'association Cordia, présente à Paris depuis 1996, a ouvert le 06 juin 2007 à Tours, ses trois premiers Appartements de Coordination Thérapeutiques. Pour 2006, le CROSMS en a accordé six. Ces appartements ont été ouverts avec le soutien du groupe AUDIENS. Ces places de coordination thérapeutique vont permettre l'accueil de personnes atteintes d'une pathologie chronique invalidante, en recherche d'insertion sociale.
Les lieux de vie sont composés :

  • d'espaces privatifs : trois chambres équipées de manière à respecter l'intimité de chacun avec trois salle de bain
  • d'espaces communs : salon, salle à manger, jardin, cuisine, espace buanderie tout équipé.

Les résidences offrent, en fonction des places disponibles, et à toute personne atteinte d'affections invalidantes, mais dont l'état ne nécessite pas une hospitalisation, un hébergement temporaire.
La prise en charge intègre la continuité de soins, l'accompagnement social et le soutien psychologique individualisé.
L'intégration des résidants se fait en lien avec le réseau ville - hôpital du CHRU Bretonneau.
La résidence Cordia de Tours bénéficie d'une équipe de professionnels : médecins coordinateur, psychologue, chargée de suivi social et professionnel, maîtresse de maison. La coordination et l'animation de l'équipe sont assurées par un directeur.
« Il est essentiel de soigner les corps et de panser les blessures du cœur »
Pierre Bolet, Président
Résidence Cordia
15 rue de Vendée
37000 Tours


Exposition au musée de la musique

Richard Wagner, visions d’artistes

photo cite de la musique
L’exposition est consacrée à la résonance de l’œuvre de Richard Wagner, compositeur majeur du XIXème siècle, dans les beaux-arts, depuis la peinture des années 1850 jusqu’à l’art contemporain.
Afin de poursuivre la volonté du Musée d’accueillir tous les publics, l’exposition Richard Wagner, visons d’artistes est entièrement accessible aux personnes handicapées.
En plus des visites libres possibles pendant toute la durée de l’exposition, des visites ateliers encadrées par des conférenciers formés à l’accueil des publics handicapés sont proposées. Pour faciliter cette médiation, des outils spécifiques sont mis en place : planches en relief pour les personnes non-voyantes, boucles à induction pour personnes malentendantes…

Exposition ouverte du 25 octobre 2007 au 20 janvier 2008
Durée des visites : 1h30 ou 2h
Visite pour groupes : 50 euros par groupe Visite pour individuels : 5 euros par personne
Visite libre : 3,40 euros par personne, accompagnateur gratuit.
Réservation obligatoire pour toutes les visites.

Contact : 01 44 84 46 13 – Courriel
221, avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris. Métro : Porte de Pantin
Site


Loisirs

Autour du cheval

David Chassaly, titulaire d'un BEES 1, reprend les rênes du centre équestre et poney club l'Etrier Castélorien à Château du Loir (situé à vingt minutes de Tours et trente minutes du Mans).
Ce cavalier enseignant vient s'installer à Château du Loir, après dix années passées en Aveyron dans son ancien centre équestre.
Outre les activités d'enseignements, pensions, débourrages, il propose des séances d'équithérapie.
En effet dans l'Aveyron, il avait l'habitude de travailler avec les établissements spécialisés, et proposait des séances d'équitation aux personnes ayant un handicap physique ou mental.photo des écuries
Il a donc une cavalerie (chevaux et poneys), une scellerie et des installations adaptées à cet effet (manège couvert, accès facile).
La structure s'étend sur 10 hectares, avec une mare et un accès au Loir permettant un moment de détente.
Pour tout renseignement, contactez David Chassaly au 06 18 58 64 88
ou au 02 43 44 46 31
Centre équestre poney-club l'Etrier Castélorien
Chemin de Bannes
72500 Château du Loir



Courriel

Sorties au mois d'octobre

Fatima Rouzier vous propose trois sorties pour le mois d'octobre.

Samedi 6 octobre : sortie au Jardin botanique

Visite avec un guide spécialisé sur le thème des arbres. Le botanique recèle une variété d'arbres remarquables.

  • 11H30 : Rendez vous au jardin botanique, entrée en face de l'hôpital. Toilettes adaptées sur place.
  • 12H00 - 13H45 : Pique nique tiré du sac
  • 14H00 - 16H00 : Visite guidée par un jardinier sur le thème des arbres.
  • 17H00 : Retour

Coût : gratuit

Vendredi 12 octobre en soirée : Match d'impro

Théâtre d'improvisation sur le thème de la discrimination
Coût : 10 euros pour les adhérents APF - 12 euros pour les non adhérents.

Dimanche 21 octobre : sortie en forêt

  • 12H30 : Rendez vous sur le parking ou pour les retardataires à la maison de chasse sur la grande place.
  • Pique nique à l'arrivée
  • Promenade dans les bois et en forêt
  • Possibilité de promenade en calèche à partir de 15H00 (1 euro par personne ou 5 euros par groupe)
  • 16H30 : Retour

Coût gratuit hormis le bus ( 2 X 1.20 euros)

Si vous êtes intéressés, vous devez impérativement vous inscrire auprès de Fatima Rouzier au 02 47 38 36 91 ou 06 84 42 58 39 ou par courriel

Aller sur le site du Conseil départemental d'Indre-et-Loire
Aller sur le site de la Préfecture d'Indre-et-Loire Aller sur le site du Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logementAller sur le site de la Caisse d'allocations familiales

 Aller sur le site de L'assurance maladie Aller sur le site de la Mutualité sociale agricole

Aller sur le site de la Mutualité française Indre - Touraine Aller sur le site de l'Association des paralysés de france