La canicule exceptionnelle de l’été 2003 a entraîné une surmortalité et a révélé la nécessité d’adapter le dispositif national de prévention et de soins. L’objectif du plan national canicule, repris désormais chaque année, est de définir les actions de court et de moyen terme pour prévenir et gérer la crise afin de réduire les effets d’une vague de chaleur.

Les mesures mises en place

Le « plan bleu »

Il précise dans chaque établissement pour personnes âgées d’abord puis désormais pour personnes handicapées, le mode d’organisation générale pour répondre à la situation de crise.

Le repérage des personnes à risques isolées

Couverture d'une brochure intitulée "La canicule et nous"Afin de favoriser l’intervention des services sociaux et sanitaires, les maires recueillent les éléments relatifs à l’identité, à l’âge et au domicile des personnes âgées et handicapées qui en font la demande.

L’alerte

L’Institut national de veille sanitaire surveille les informations recueillies auprès de Météo-France, et collecte, surveille et analyse des indicateurs sanitaires permettant à court et moyen termes d’estimer l’impact de la chaleur. L’ensemble de ces éléments lui permet d’alerter les autorités sanitaires de l’arrivée d’une vague de chaleur et de son impact éventuel.

En cas d’alerte, c’est le préfet qui décide de déclencher le plan départemental de gestion d’une canicule et qui prend toutes les mesures adaptées.

La solidarité

Avant l’été, les préfets recensent les services de soins infirmiers à domicile, les associations et services d’aide à domicile, les associations de bénévoles et vérifient leurs dispositifs de permanence estivale.

La communication

Un dispositif d’information est prévu, à destination du grand public, des professionnels de santé, des professionnels assurant la prise en charge de personnes fragiles ou dépendantes et des établissements de santé. Durant l’été, la population reçoit des conseils pour se protéger de la chaleur et est tenue informée du niveau d’alerté déclenché par le préfet. En cas d’alerte, les chaînes du service public de radiotélévision diffusent les messages de recommandations sanitaires du ministère chargé de la santé.

Plus d'informations

Par téléphone

Un numéro vert est à la disposition du public :
0 800 06 66 66 CANICULE INFO SERVICE

Sur internet

Connectez vous sur le site www.sante.gouv.fr/canicule