Sommaire

EDITO

Les membres de la CDAPH m’ont élue Présidente et je les remercie de leur confiance. Par ailleurs Vice-Présidente du Conseil général en charge notamment du secteur des personnes handicapées, je considère que ces deux missions se complètent harmonieusement. Les travaux du schéma départemental des personnes handicapées adultes en cours d’élaboration, mettent en évidence l’interaction entre la MDPH, qui apporte sa connaissance des besoins individuels et collectifs des personnes en situation de handicap, et le Conseil général et l'ARS compétents pour améliorer les réponses à leur apporter, tant à domicile qu’en établissement. Par ailleurs je découvre depuis quelques mois l’ensemble des champs de compétence de la MDPH et toute l’importance du rôle de la MDPH et de la CDAPH auprès des enfants et des personnes adultes handicapées et leurs familles. Je veillerai à faciliter leur travail et à développer leurs partenariats.
Madame Marie-Dominique Boisseau
Présidente de la CDAPH


LA UNE

Actualité de la scolarisation des élèves handicapés en Indre et Loire

Des objectifs quantitatifs atteints

L’Indre et Loire poursuit ses efforts au service de la scolarisation des élèves en situation de handicap. A cette rentrée, plus de 3100 élèves sont scolarisés dans le cadre d’un Projet Personnalisé de Scolarisation défini par la MDPH 37 en liaison étroite avec leurs parents. 2200 élèves sont scolarisés en école ou établissement du second degré et un peu moins de mille dans un établissement du secteur médico-social ou à l’hôpital. Les élèves avec PPS accueillis en milieu ordinaire (scolarisation individuelle ou collective) en CLIS ou ULIS représentent donc plus de 2% de la population scolaire totale, objectif cible arrêté par le Ministère de l’Education Nationale.

Des parcours scolaires plus longs 

Parmi l’ensemble des traits caractéristiques du département, on peut mettre en évidence quelques données. Tout d’abord, le 37 se signale par le poids respectif d’élèves en situation de handicap dans le premier (les écoles) et le second degré (les lycées et les collèges). Alors que dans beaucoup de départements, le nombre d’élèves avec PPS chute entre le primaire et le secondaire, tel n’est pas le cas en Indre et Loire où, à cette rentrée, sont scolarisés, plus d’élèves en lycées et collèges, qu’en école. Cela signifie que les élèves en situation de handicap peuvent avoir accès à des scolarités longues et orientées vers la formation professionnelle et non vers les seuls apprentissages fondamentaux.

Un engagement fort dans un contexte contraint

Deuxième caractéristique, la politique de scolarisation des élèves en situation de handicap est conduite dans le souci de la proximité. Exemples : alors qu’une ULIS « collège » a été ouverte à Tours sud, la nouvelle ULIS du lycée professionnel de Loches vient rejoindre celles de Tours et de Chinon ; par ailleurs, l’ITEP de Chinon ouvre, à cette rentrée, une antenne dans des locaux neufs à Bléré, ainsi qu’à Langeais où s’installe aussi une section de l’IME de Seuilly, et ce sans oublier la récente inauguration de locaux du CMPP de l'APAJH 37 à Amboise. En troisième lieu, on peut signaler l’importance du dispositif AVS puisqu’à cette rentrée ce seront plus de 500 enfants ou jeunes qui bénéficieront de ce dispositif. Enfin, notons l’ouverture de deux postes supplémentaires d’enseignants référents ce qui porte à seize l’effectif de l’équipe départementale en charge du suivi individuel de la scolarisation des élèves en situation de handicap.
Il est assez évident que l’Inspection Académique d’Indre et Loire, en lien avec ses partenaires au premier rang desquels la MDPH 37, a fait de la scolarisation des élèves handicapés une priorité de haut rang. La situation est plutôt satisfaisante mais ce développement ne va pas sans un certain nombre de difficultés qu’il ne convient ni de taire ni d’exagérer. Cette politique d’inclusion scolaire se met en œuvre dans un contexte national complexe. Ainsi, il est patent qu’un certain nombre d’élèves n’ont pu être orientés faute de places et que toutes les classes spécialisées sont pour le moins bien remplies ; par ailleurs, le recrutement et la formation des AVS peinent à suivre l’expansion ultra rapide du nombre d’accompagnements notifiés.

Des axes de progrès au service de l’inclusion scolaire

En guise de conclusion à ce rapide bilan de rentrée, on peut dire qu’en Indre et Loire, les objectifs quantitatifs relatifs à la scolarisation des élèves handicapés sont atteints ou en voie de l’être mais que cela n’est certainement pas suffisant. D’évidence, quelques équipes pédagogiques peinent, voire sont en difficulté, face à l’inclusion d’élèves différents. La formation des enseignants des classes standards apparait donc, en lien avec celle des enseignants spécialisés (priorité affirmée dans les plans de formation), comme une condition nécessaire pour l’accès des élèves handicapés à des performances scolaires ouvrant des scolarités aussi longues que possible et validées par des certifications et diplômes, gages d’insertion professionnelle et sociale que l’on sait encore trop difficile.

Dominique Souvent, Inspecteur de l'Education Nationale Chargé de l'Adaptation et Inclusion Scolaire


VIE DE LA MDPH

Bilan d'activités

Les faits marquants par missions
  • Accueil et Information : en 2010, la qualité de l'accueil a été renforcée par une nouvelle équipe formée et dédiée et de nouveaux locaux plus accessibles (au rez de chaussée, du 19 rue Edouard Vaillant).

La MDPH reçoit 105 appels par jour soit 23% de plus qu'en 2009. En moyenne 30 400 personnes par mois se sont connectées sur le site internet de la MDPH , 19% de plus qu'en 2009.

  • Instruction des demandes : 15 agents sont chargés du suivi administratif des demandes reçues à la MDPH. En 2010, leur mission a été organisée par secteur géographique afin de permettre aux personnes handicapées d'avoir un interlocuteur identifié.
  • Evaluation des besoins des personnes handicapées : Les équipes pluridisciplinaires sont composées de professionnels MDPH et de partenaires extérieurs. Elles ont pour rôle d'évaluer les besoins de compensation qui sont ensuite soumis à la CDAPH. Cette dernière décide de l'accès aux droits et prestations suivantes : cartes, allocations, orientation scolaire, orientation professionnelle, orientation vers un établissement, reconnaissance de travailleur handicapé, prestation de compensation du handicap. En 2010, le fonctionnement de l'équipe pluridisciplinaire enfance a été modifié. La Commission des Droits et de l'Autonomie a été réorganisée par tranches d'âge afin de favoriser une approche basée sur le projet de vie des personnes handicapées. Une CDAPH 16-25 ans a été créée.

Au total, 9 500 personnes (enfants et adultes) ont déposé une demande à la MDPH. Plus de 23 000 décisions ont été prises, soit 11% de plus qu'en 2009.

  • Suivi des décisions : il repose en grande partie sur un partenariat très développé sur l'ensemble des champs du handicap.

Chiffres clefs annuels en 2010
11400 personnes accueillies
18 463 décisions adultes
4771 décisions enfants
1347 décisions PCH dont 745 accords
Délais de traitement : inférieurs à 4 mois en moyenne
1,7% des décisions font l'objet d'un recours gracieux
0,5% des décisions font l'objet d'un recours contentieux

Personnel MDPH

Le Docteur Aline Chartier, médecin de rééducation fonctionnelle est arrivée au mois d'août à la MDPH en remplacement du Docteur Céline Cullet. Elle complète ainsi l'équipe de médecins du pôle adulte de la MDPH sur le secteur sud-est du département.

Enquête de satisfaction

La CNSA a mis en ligne un site dédié aux usagers des MDPH pour leur permettre de faire part de leur avis.
Les usagers des MDPH sont invités à donner leur degré de satisfaction sur différents thèmes :
accueil, prise en compte des situations personnelles, informations sur les démarches à accomplir et sur l'avancée des dossiers, réponses apportées...
Vos réponses contribueront à améliorer notre fonctionnement, n'hésitez pas à remplir le questionnaire, accessible sur le site. ( le site n'est plus accessible septembre 2018)
Le questionnaire est également en ligne sur notre site et disponible en version papier à l'accueil de la MDPH.


COTE CITOYENNETE

Réforme des MDPH

La loi votée le 28 juillet 2011, proposée par le sénateur Blanc, visant à améliorer le fonctionnement des MDPH et portant diverses dispositions relatives à la politique du handicap est parue au Journal Officiel du 30 juillet 2011. Elle est amputée de son article 19, censuré par le Conseil Constitutionnel, qui instaurait un droit de dérogation à l'accessibilité de tous les bâtiments neufs recevant du public, prévu dans la loi du 11 février 2005.

Résumé des principales mesures concernant le fonctionnement général des MDPH :

  • La MDPH devient officiellement un GIP à durée indéterminée ;
  • Le directeur de l'Agence Régionale de Santé devient membre de la Commission exécutive de la MDPH ;
  • Une convention triennale d'objectifs et de moyens, afin de sécuriser la situation financière des MDPH est annexée à la convention constitutive ;
  • Possibilité de délégation de la décision de la CDAPH à des commissions restreintes pour les demandes traitées en procédure simplifiée (RQTH, Cartes,...).

Notons encore l'introduction de règles de répartition des compétences des MDPH entre les départements. Le Parlement a précisé les conditions dans lesquelles les membres des équipes pluridisciplinaires et de la CDAPH peuvent échanger des informations soumises au secret professionnel.

Par ailleurs, de nouvelles règles encadrent les mises à disposition d'agents de la fonction publique et précisent les modalités de recrutement et de formation des personnels des MDPH.

Concernant plus largement les personnes handicapées, la loi améliore la politique de l'emploi des travailleurs handicapés. Elle conclue notamment un Contrat Pluriannuel d'Objectifs et de Moyens entre l'Etat, Pôle Emploi, l'AGEFIPH et le FIPHFP. Elle facilite l'accès aux étudiants handicapés aux stages, le rôle des Entreprises Adaptées et des Centres de distribution du travail à domicile est défini plus précisément …

Revenant sur l'accessibilité, la loi comporte des dispositions relatives à l'accessibilité des résidences de tourisme, des services de télévision via internet ou le câble, aux personnes aveugles ou malvoyantes et à la production des livres en braille...

Sources : loi N°2011-901 du 28 juillet 2011
Pour connaitre l'ensemble des mesures consulter le site legifrance

Décret relatif à « l'attribution de l'Allocation aux Adultes Handicapés aux personnes handicapées subissant une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi et à certaines modalités d'attribution de cette allocation »

Paru le 16 août 2011, ce décret précise que la restriction substantielle d'accès à l'emploi compte tenu du handicap est caractérisée par d'importantes difficultés d'accéder à l'emploi qui sont liées exclusivement aux effets du handicap de la personne et qui ne peuvent pas être compensées. Le caractère durable de la restriction est conditionné à des effets prévisibles du handicap pendant au moins un an. Par cohérence, la durée de validité de la reconnaissance d'une telle restriction peut varier entre un et deux ans.
Ce texte détermine également les situations au regard de l'emploi ou d'une formation professionnelle, qui sont compatibles ou non avec la reconnaissance d'une telle restriction.
Article L.821-2 du code de la sécurité sociale

Un numéro d'urgence pour les personnes sourdes et malentendantes : le 114

affiche

Depuis le 14 septembre 2011, les personnes sourdes ou malentendantes, victimes ou témoin d'une situation d'urgence peuvent composer le 114, un numéro unique pour contacter par S.M.S ou par Fax, le SAMU, la police, les pompiers et le numéro d'urgence européen. Ce numéro ne reçoit pas les appels vocaux téléphoniques. En 2012 et 2013, le 114 s'ouvrira progressivement aux urgences sociales.
Le dépliant explicatif est en ligne sur le site de la MDPH dans la rubrique « Appels d'urgence ».

Le site d'information de Touraine repér'âge

Touraine reper'âge est un service du Conseil général , il permet aux personnes de plus de 60 ans et à leur entourage d'obtenir rapidement, des renseignements sur le maintien à domicile, la vie sociale, les services spécialisés, les aides, les droits...
Ce service est joignable au 02 47 31 45 31, n'hésitez pas à consulter son nouveau site internet

Nouveau panneau de stationnement

nouveau panneau
Les panneaux relatifs à la signalisation des routes et des autoroutes en ce qui concerne les emplacements de stationnements réservés aux véhicules utilisés par les personnes titulaires de la Carte Européenne de Stationnement vont devoir être remplacés d'ici le 1er janvier 2015. L'arrêté du 26 juillet 2011, paru au Journal Officiel présente le nouveau panonceau accompagnant le panneau « arrêt ou stationnement interdit », qui comporte la mention « sauf » suivi du pictogramme normalisé représentant un fauteuil roulant. Il précise également qu'en matière de marques sur chaussées, seul le marquage au sol du pictogramme blanc « Fauteuil roulant » est obligatoire.


ECHO DU MEDICO-SOCIAL

Ouverture de places pour personnes handicapées adultes souffrant de troubles autistiques

L'association ADMR Les Maisonnées va ouvrir à partir du 1er novembre prochain 15 nouvelles places : 4 places de Foyer de Vie, 4 places de Foyer d'Accueil Médicalisé et en deux temps 7 places de Maison d'Accueil Spécialisé.
Cette extension se concrétise par l'ouverture d'une nouvelle maisonnée à Rivarenne et la restructuration d'une maison au centre d'Azay le Rideau qu'habiteront les personnes les plus autonome.

Qu'est-ce que l'autisme ?

L'autisme et les autres « Troubles Envahissants du Développement » (TED) sont des troubles du développement cérébral caractérisés par la triade suivante :

  • Altération qualitative des interactions sociales (difficultés à rentrer en contact avec autrui, défaut de contact visuel...) ;
  • Altération qualitative de la communication (retard de langage ou langage inapproprié...) ;
  • Caractère restreint, répétitif et stéréotypé des comportements (mouvements inhabituels du corps, balancement, mouvements rapides des mains...), des intérêts et des activités ;

Le diagnostic est posé par une équipe pluridisciplinaire. La prise en charge précoce permet de limiter certains troubles et favorisent les apprentissages.
La prévalence estimée des TED était en 2009 de 6 à 7 pour 1000 personnes de moins de 20 ans.

Convention de partenariat CRA/MDPH

Afin de développer le partenariat entre le Centre Ressources Autisme et la MDPH, une convention a été signée en juin 2011.
Le CRA et la MDPH s'engagent à collaborer afin d'améliorer l'évaluation et le suivi des personnes avec autisme, enfants et adultes.
Cf article sur le CRA dans la rubrique « Echo du médico social » de la Lettre Numéro 15 du mois d'octobre 2010


EMPLOI

Le programme régional d’insertion des travailleurs handicapés déclinés au plan départemental

L’enjeu de l’insertion des travailleurs handicapés a été posé par la loi du 11 février 2005 et repositionné au niveau régional par une circulaire ministérielle du 26 mai 2009 relative aux Plans Régionaux d’Insertion des Travailleurs Handicapés.

Les enjeux stratégiques du PRITH de la région Centre 2011-2013 ont été présentés par le Préfet de région à l’ensemble des acteurs du secteur le 5 avril dernier. Ces enjeux sont déclinés sous forme de 9 orientations touchant les domaines de l’accès à l’emploi en milieu ordinaire ou protégé, de la formation professionnelle, de la politique des entreprises et du maintien dans l’emploi.

Pour le rendre opérationnel et concret, le PRITH va être décliné en Programmes Locaux d’Insertion des Travailleurs Handicapés dans chacun des 4 champs. La MDPH sera plus particulièrement impliquée pour définir avec ses partenaires des modalités d’évaluation et d’orientation partagées pour permettre à chaque personne handicapée d’intégrer le parcours le plus adapté possible au regard de ses problématiques.


VIE DES ASSOCIATIONS

L'Entraide par la parole : L'AFVAC

L'association propose des permanences au CHU Trousseau, le premier mercredi du mois, de 14H00 à 16H00 dans la salle des familles de victimes au secrétariat des urgences.
Pour les autres jours, réception au Centre des Halles de Tours sur rendez-vous, voire visite à domicile.
L'AFVAC anime depuis 10 ans, avec une psychothérapeute confirmée, un groupe d'entraide le premier samedi de chaque mois de 14H00 à 16H00, au centre des Halles de tours, pour ses adhérents et leur famille.
Pour toute information, téléphoner au 02 47 37 07 35 ou 02 47 71 09 62

La délégation de l'APF ouvre son Blog

Entièrement alimenté et mis à jour par les salariés de la Délégation, vous y trouverez toute l'actualité associative de l'APF (évènements locaux ou nationaux) et de nombreuses informations.
Découvrez le blog de la Délégation d'Indre-Loire

Permanences associatives à la MDPH

Le SAMSAH de l'ADAPEI

Le Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés de l'ADAPEI d'Indre et Loire, tiendra une permanence d'information les mercredis de 9H30 à 11H30 à raison d'une fois fois par mois, aux dates suivantes :

  • mercredi 12 octobre
  • mercredi 9 novembre
  • mercredi 14 décembre

Le SAMSAH est un service d'accompagnement en milieu ordinaire de personnes déficientes intellectuelles avec handicap physique et/ou sensoriel surajouté, et bénéficiant d'une orientation de la MDPH.
SAMSAH ADAPEI
43 rue de l'Epan, 37300 Joué-lès-Tours
Téléphone : 02 47 67 52 21

Le Mouvement Français pour le Planning Familial

Il organise deux permanences mensuelles dans les locaux de la MDPH pour les accompagnements et les suivis individuels, sur les questions relatives à la vie sociale, affective et sexuelle en direction : des personnes en situation de handicap, des familles, des auxiliaires de vie, des accompagnants de la personne en situation de handicap. Ces permanences ont lieu de 14H30 à 16H30 :

  • vendredi 21 octobre
  • mercredi 2 novembre
  • vendredi 18 novembre
  • mercredi 30 novembre
  • vendredi 16 décembre

Contact : MFPF, 10 Place Neuve, 37000 Tours, téléphone 02 47 20 97 43, fax : 02 47 20 97 43

L'Association France Spondylarthrite

Permanence d'accueil et d'écoute ouvertes aux malades et à leurs proches, de 14H30 à 16H30

  • vendredi 14 octobre
  • vendredi 4 novembre
  • vendredi 9 décembre

Contact : Jean-Christophe Gauvrit 02 47 26 19 98, Florence Durand 02 47 26 48 45

L'association Française du Syndrome de Fatigue Chronique et de Fibromyalgie

L'AFSFCF est une association représentant les usagers du système de santé. Elle a un agrément national du ministère de la santé (Numéro : 2010AG0019).
Elle organise : des permanences téléphoniques,des permanences mensuelles, des bulletins d'information signalant les avancées médicales, des réunions amicales régionales qui permettent de rencontrer d'autres malades, des réunions d'information ouvertes à tout public.
Elle est aidée par un Conseil Scientifique composé de médecins hospitalo-universitaires consacrant une partie de leurs recherches à ces pathologies. Ceci permet un accès privilégié à une prise en charge pluridisciplinaire, fondée sur la meilleure actualisation de la connaissance et donc garante de l'efficacité et de la diffusion des protocoles validés par la recherche au niveau international.
Permanences à la MDPH à partir du mois d'octobre 2011

  • Le vendredi 28 octobre de 14H30 à 16H30
  • Le vendredi 25 novembre de 14H30 à 18H30
  • Le mercredi 21 décembre de 14H30 à 16H30

En 2012, les permanences de l'AFSFCF à la MDPH auront lieu le troisième vendredi de chaque mois de 14H30 à 16H30


LOISIRS, SPORT, CULTURE

Association Chinonaise Handisport

L'association chinonaise handisport invite les personnes souhaitant pratiquer en loisir ou en compétition à la rejoindre.
Sports proposés : Foot fauteuil électrique, tennis de table, boccia (pétanque aménagée), sarbacane et relaxation.
Contact : Jean-Jacques Verneau, Président de l'Association Chinonaise Handisport 37
Téléphone : 06 83 51 03 77
Courriel
3, avenue Gambetta, 37500 Chinon

Un moniteur d'équitation spécialisé à Ambillou

Nicolas Derouault moniteur d'équitation aux écuries d'Ambillou vient d'être diplômé du Brevet fédéral équi-handi. Il est actuellement le seul moniteur d'équitation spécialisé valorisé par un diplôme à enseigner l'équi-handi en Indre et loire.
Des nouveaux crénaux et des d'autres réservés aux groupes sont ouverts depuis la rentrée.
Les écuries d'Ambillou sont actuellement labellisées Sport et Handicap et très prochainement Equi-Handi club de France.
L'équitation aux écuries d'Ambillou est ouverte aux handicap moteur, sensoriel et mental.
Contact :
Thomas Loyau, Vice président chargé de la communication
Demande de renseignements et devis à l'adresse courriel

La Pléiade

couverture du programme
La Salle de spectacle La Pléiade, située à La Riche, propose une programmation variée (danse, théâtre, musique etc...), des débats autour de thèmes citoyens (la réforme de l'hôpital, l'évolution de la famille etc...), et de nombreux spectacles pour les plus jeunes.
Dans le soucis de favoriser l'accès des personnes en situation de handicap à la salle et aux spectacles, la Pléiade propose aux établissements médico-sociaux des actions de médiation.
Ainsi, la médiatrice culturelle de la Ville de La Riche propose d'accueillir des groupes pour visiter la salle, rencontrer les artistes, assister aux répétitions et aux représentations etc... Elle met également à disposition des informations et des visuels sur le spectacle ou le thème dont il traiteLa Pléiade n'est pas équipée desystèmes technologiques pouvant favoriser l'accessibilité du public sourd ou malentendant ou du public malvoyant, mais la diversité des spectacles (certains sont très visuels, d'autres développent une ambiance sonore importante) constituent une démarche d'ouverture. Les personnes individuelles et les familles, bien-sûr, ne doivent pas hésiter à découvrir la programmation et à prendre contact avec La Pléïade.

Contact : Elsa Schirmer, Médiation et actions culturelles, La Pléiade
154 rue de la Mairie - 37520 La Riche.

Tél. : 02 47 38 31 30
Courriel
Site


LES DATES A RETENIR

Gymnastique artistique

L'Avenir de la Riche gymnastique et le Comité Départemental du Sport adapté vous invite à découvrir les activités gymniques adaptées et les activités motrices qu'il propose, au cours d'une matinée d'initiation au Gymnase Bialy à la Riche, le mardi 18 octobre 2011 à partir de 9H00.

Au programme : gymnastique aux agrés (poutres, barres, sol...), gymnastique acrobatique (pyramides par 2, 3 et même plus...), trampoline (grands et petits), activités motrices.

L'avenir de La Riche bénéficie du Label Petite enfance et du Label Sport adapté, il propose des cours d'éveil gymnique le mercredi pour les 5-6 ans, de 11H00 à 12H00.

Contact : Complexe sportif Jean-Marie Bialy, rue du Petit Plessis, 37250 La Riche
Téléphone : 02 47 37 23 96
Courriel

Le rendez-vous Mode H

Mode H se déroule à Tours, au Centre du Vinci le 22 novembre à 19H00 sous la forme d'un spectacle chorégraphique inédit sur le thème « Mode H fait son cinéma ».
Plus de 150 danseurs valides et handicapés venus de neuf pays européens sont attendus pour interpréter les moments cultes du cinéma des « Temps modernes » de la Môme en passant par les aventures de James Bond et de Rabbi Jacob. Ce show exceptionnel de plus de 2 heures, coordonné par Nello est une création unique dans laquelle les personnes handicapées dépassent leur limites.
Mode H Europe mène depuis 2003, une action autour de l'inclusion des personnes handicapées en facilitant leur accès à la culture. Mode H entend ainsi influencer positivement le regard de la société et agir en faveur de l'égalité des droits entre personnes handicapées et personnes valides. Ce projet est soutenu par la Mutualité Française.

Renseignements : Mutualité Française d'Indre-et-Loire
Téléphone : 02 47 31 29 99
Fax : 02 47 31 21 53
Courriel