Sommaire

EDITO

Aujourd'hui, la question du « Bien vieillir » ne concerne pas uniquement les personnes âgées. En effet, grâce au progrès médical notamment, dont on ne peut que se réjouir, les personnes handicapées vivent de plus en plus longtemps. Ce phénomène de vieillissement n'est pas sans conséquence sur nos dispositifs : actuellement, en l'absence de réponses adaptées, des personnes sont maintenues dans les établissements sociaux, ce qui limite les flux d'entrée de personnes plus jeunes.

C'est pour cette raison que le schéma départemental des personnes adultes handicapées a retenu comme axe prioritaire la prise en compte du vieillissement.

Nous souhaitons d'abord mieux appréhender l'évaluation des besoins des personnes. C'est une mission qui incombe à la MDPH.

Cette meilleure évaluation devra permettre de personnaliser les réponses et d'adapter les projets aux parcours de vie, tant sur le plan individuel que collectif. Les réponses doivent être multiformes et plus adaptées aux réalités de chacun. Pour cela, je souhaite promouvoir l'innovation sociale comme vecteur d'évolution de notre dispositif.

Enfin, il sera nécessaire d'accompagner les professionnels travaillant en établissement à l'accompagnement spécifique des personnes handicapées vieillissantes.

Je compte sur l'engagement de tous, professionnels du Conseil général et de la MDPH, mais également du secteur associatif pour travailler ensemble à la réussite de ce projet, véritable enjeu de société.

Marie Dominique BOISSEAU Photo de madame Marie Dominique BOISSEAU
Vice-Présidente du Conseil Général,
Présidente de la CDAPH

A LA UNE

Les Personnes handicapées vieillissantes

Actuellement, plus de 17% des personnes handicapées accueillies en structures d'hébergement ont plus de 55 ans.
Nombre d'entre elles sont en situation d'inadéquation, c'est à dire maintenues dans leur établissement alors qu'elles relèvent d'une autre orientation.

Le vieillissement des personnes handicapées n'a pas entrainé de création de places spécialisées. Depuis plusieurs années trois EHPAD (Etablissement Hospitalier pour Personnes Agées Dépendantes) ont mis en place, à titre expérimental, des sections pour personnes handicapées vieillissantes. Par ailleurs, certaines places sont médicalisées dans les établissements pour répondre à ce phénomène.

Afin de mieux évaluer les besoins des personnes handicapées à domicile et en établissement, la MDPH va mettre en place, dès le mois de septembre 2012, une équipe pluridisciplinaire spécifique. Cette équipe vise deux objectifs : évaluer finement les besoins pour faire des propositions innovantes, et recenser les besoins sur un plan collectif afin de les communiquer aux autorités de planification.
Cette équipe composée de professionnels de la MDPH, du Conseil Général et de représentants médico-sociaux étudiera prioritairement les premières demandes d'orientation des personnes de plus de 50 ans et les demandes de renouvellement des plus de 55 ans.

Par ailleurs, 14 places vont être réservées à des personnes handicapées vieillissantes à l'EHPAD des Dames Blanches, à Tours. Un travail commun, associant le Conseil général, la MDPH, les Dames Blanches et les établissements médico-sociaux de l'agglomération a permis d'identifier les candidatures des personnes prioritaires pour entrer dans ce nouvel établissement. L'ouverture est prévue en septembre 2012.

VIE DE LA MDPH

Evaluation des besoins des 16-25 ans

Depuis deux ans, la MDPH a mis en place un dispositif spécifique d'évaluation des besoins des jeunes de 16 à 25 ans. L'objectif est d'accompagner au mieux le passage à l'âge adulte.
C'est ainsi, que les demandes des jeunes qui concernent des décisions d'allocation adulte handicapé, d'orientation en établissement ou service médico-social, de reconnaissance de travailleur handicapé, d'orientation professionnelle sont étudiées par une équipe pluridisciplinaire dédiée aux 16-25 ans.

Cette équipe est composée de professionnels de la MDPH (la coordinatrice adulte, un médecin , un travailleur social) d'un représentant de Cap emploi (mission apprentissage) et d'une mission locale.
La présence de ces partenaires permet de mutualiser les connaissances, mais également de pouvoir orienter certains jeunes vers ces services afin qu'ils soient accompagnés dans leurs projets.

En 2011, la Commission des Droits et de l'Autonomie 16-25 ans a pris 1085 décisions : 263 AAH (Allocation Adulte Handicapé), 151 PCH (Prestation de Compensation du Handicap) (dont 62 aides humaines), 125 orientations en établissement et services médico-sociaux, 278 orientations professionnelles et 305 reconnaissances de travailleur handicapé.
Concernant les orientations professionnelles, on comptabilise 191 orientations en milieu ordinaire et 87 orientations en ESAT (Etablissement et Service d'Aide par le Travail).
Au niveau des orientations en établissements, viennent prioritairement les orientations vers un foyer d'hébergement (liées à une orientation en ESAT) : 40, puis vers un foyer de vie : 34, vers un FAM (Foyer d'Accueil Médicalisé) : 26 , vers un SAVS-SAMSAH (Service d'Accompagnement à la Vie Sociale- Service d'Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés) : 16, vers une MAS (Maison d'Accueil Spécialisé) : 11.

Le RIP (Référent Insertion Professionnelle)

Mission du RIP

Le Référent Insertion Professionnelle vient compléter les compétences de l'équipe pluridisciplinaire de la MDPH. Il évalue les besoins des personnes handicapées afin de proposer une orientation professionnelle adaptée : vers le milieu ordinaire (maintien dans l'emploi ou recherche directe d'emploi), vers le milieu protégé, vers un CRP (Centre de Rééducation Professionnelle).

Il travaille en lien avec les partenaires (pôle emploi, cap emploi, missions locales, ESAT, CRP, CARSAT, etc...) afin de faciliter le parcours d'insertion professionnelle des personnes handicapées.

Rencontre avec le RIP

Depuis le 5 mars dernier, il y a une RIP à la MDPH ! Un terme qui peut apparaître comme un peu drôle et pourtant rien de léger dans ce nouveau métier confié à Claire Dattin. Référente en Insertion Professionnelle, voilà ce que signifie ce RIP auquel on va peu à peu s'habituer et que l'on va faire entrer dans notre langage quotidien.

Photo de Claire Dattin Mais nouveau métier, ne veut pas dire découverte pour Claire Dattin qui avait déjà effectué un stage à la MDPH suite à sa formation de conseillère en insertion professionnelle. "Une expérience marquante" dit-elle en parlant des ces semaines passées dans ces murs.
Le handicap, elle y a été confrontée famillialement très jeune. Ce n'est donc peut-être pas tout à fait un hasard si elle a voulu finalement dans cette seconde partie de parcours professionnel, après avoir consacré plusieurs années à l'éducation de ses quatre enfants, explorer ce secteur.
Son rôle à la MDPH ? La participation à l'évaluation des demandes de RQTH (reconnaissance de qualité de travailleur handicapé). C'est un travail pluridisciplinaire puisqu'elle intervient bien sûr sur cet aspect en complément de l'instruction des médecins. Souvent, les demandes sont trop vagues pour y apporter une réponse immédiatement adéquate. Dans ces cas-là, elle propose un rendez-vous en face à face qui permettra de faire un point sur le parcours du demandeur et sur ses souhaits.
Son rôle consiste également à établir et entretenir un réseau avec les partenaires de la MDPH sur le secteur de l’insertion : Pôle Emploi, Cap Emploi, la CARSAT, la MSA, le CRP de Fontenailles, des médecins … Il s’agit là encore de récolter le plus d’informations possible et de se servir de tout ce qui a déjà été fait pour le demandeur. « Nous avons pour objectif de servir au mieux les intérêts des personnes dont nous nous occupons et de les aider à recueillir les fruits de leurs parcours » ajoute-t-elle,  « je travaille avec l’ensemble des acteurs du secteur, tant au sein de la MDPH avec les référents socio-professionnels, qu’à l’extérieur avec les responsables des parcours d’insertion.»
Une nouvelle interlocutrice donc à la MDPH, pour tous ceux qui souhaitent entamer ou poursuivre un parcours professionnel malgré leur handicap.

Départs en retraite 

Monique Le Saux, était conseillère d'information à la MDPH, elle assurait l'accueil physique et téléphonique ainsi que la rédaction de la Lettre de la MDPH. Grâce à sa connaissance du réseau partenarial et à son investissement, elle a fortement contribué au développement des missions d'informations de la MDPH : site internet, handiguide.

Marie Claude Renard était agent instructeur au pôle enfance. Ses capacités d'écoute en ont fait une interlocutrice privilégiée des familles, mais également des professionnels.

Qu'elles soient remerciées toutes deux pour la qualité du travail qu'elles ont réalisé au sein de l'équipe de la MDPH. On leur souhaite une retraite heureuse !

ECHO DU MEDICO-SOCIAL

Service d'accueil temporaire pour des jeunes souffrants de troubles envahissants du développement

L'association ACGESSMS propose ce nouveau service au sein de l'IME (Institut Médico Educatif) de Seuilly pour des jeunes de 13 à 18 ans présentant des troubles envahissants du développement..
Cet accueil temporaire peut prendre la forme :

  • d'un séjour de rupture (d'une à trois semaines, dans la limite de 90 jours par an et pendant les périodes de vacances scolaires du département de l'Indre-et-Loire)
  • d'un séjour de loisirs médicalisés (accueil de semaine du lundi au vendredi après midi, pendant une partie des vacances scolaires de la zone B)

L'accueil temporaire peut répondre à plusieurs besoins : un accueil relais pour permettre un temps de répit profitable à la famille, aux accompagnants et à l'enfant; un bilan d'observations; une expérimentation et une préparation à la vie en collectivité.

Contact :
Service d'Accueil Temporaire de Seuilly
1 route de Coudray
37500 Seuilly
Tel : 02 47 93 56 56.
Courriel provisoire

COTE CITOYENNETE

L'Accompagnement à domicile pour les malades Alzheimer

Trois équipes en Indre-et-Loire proposent une prise en charge à domicile des malades d'Alzheimer et couvrent ainsi l'ensemble du département :

  • L'équipe mobile SSIAD, ADMR : 02 47 77 92 12,
  • L'équipe de la Mutualité d'Indre-et-Loire : 02 47 41 89 89
  • L’ASSAD-HAD en Touraine : 02 47 36 29 28

Ces équipes pluridisciplinaires interviennent sur prescription médicale auprès des personnes diagnostiquées comme atteintes de la maladie d'Alzheimer ou de maladies apparentées (ex : Maladie de Parkinson, Maladie à corps de Lewy…) afin de participer à l'amélioration de la qualité de vie, préserver l'autonomie, lutter contre l'isolement social et l'épuisement des aidants. Un renouvellement de leur intervention est possible au bout d'un an.
Ces équipes proposent aussi des séances de soins de réhabilitation à domicile à raison de 15 séances une à deux fois par semaine, avec l'accord de la personne aidée.
Ces séances ont pour objectifs de valoriser la personne malade sur le plan cognitif, moteur et sensoriel par le biais d'activités thérapeutiques plaisantes, personnalisées et adaptées, et ainsi de conserver les capacités dans les actes de la vie quotidienne.
Elles permettent également de lutter contre l'isolement social en proposant des sorties ou des rencontres à l'extérieur. 
Le soutien aux aidants familiaux et professionnels fait également partie de ces séances. Il peut prendre la forme de conseils sur les attitudes à privilégier, sur les aménagements du domicile, sur les structures de répit existantes. Des réunions de synthèse avec les partenaires permettent d'harmoniser les pratiques et de modifier sensiblement les représentations de la maladie.

Les Relais Cajou de la Mutualité d'Indre et Loire

Les centres d'accueil de jour

Trois centres de jour accueillent les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et soulagent ainsi les familles tout en favorisant le maintien à domicile :

  • Maison de Beaune, 15 rue du Commerce, 37510 Ballan-Miré. Téléphone : 02 47 53 66 16, Fax : 02 47 80 68 69. Courriel
  • Relais de Chambray-lès-Tours, 18 rue Claude-Chappe, 37170 Chambray-lès-Tours. Téléphone : 02 47 25 91 16
  • Relais de Tours-nord, 46 rue de Tourcoing, 37100 Tours. Téléphone : 02 47 51 34 72
Les relais Cajou itinérants

Pour répondre aux besoins sur l'ouest du département, l'union mutualiste a fait le choix d'un Relais Cajou itinérant.
Deux jours par semaine le lundi à l'Ile-Bouchard, à la Résidence des Charmes, et le vendredi à Chinon, au club "La Joie de Vivre". Le Relais Cajou itinérant accueille jusqu'à sept patients qui peuvent être pris à domicile. Animées par des aides médico-psychologiques, les matinées sont consacrées à des ateliers de stimulation cognitive, et les après-midi à des activités plus ludiques (jeux de société, chants, travaux manuels...).
Un deuxième Relais Cajou itinérant devrait ouvrir, sur Langeais et Richelieu.

Pour tout renseignement : 02 47 25 91 16

L'association ASSAD-HAD

L'association ASSAD-HAD en Touraine, fusion de l'ASSAD Touraine et de l'HAD a créé un nouveau service d'accompagnement aux malades d'Alzheimer depuis le 20 février 2012.

Contact
25 rue Michèle Colombe
37000 Tours
Tel : 02 47 36 29 29
Courriel
Site internet

Une association : Touraine Alhzeimer

L'association Touraine Alzheimer a pour objectif d'accueillir, d'écouter, d'informer et d'accompagner les familles des personnes touchées par la maladie d'Alzheimer ou une maladie apparentée.
Elle organise des permanences d'accueil, d'écoute mais aussi d'informations, elle dispense des formations aux aidants familiaux, elle met en place des groupes de paroles et une halte-relais.

Contact :
Association Touraine Alzheimer,
Boite postale 55,
37320 Esvres-sur-Indre.
Téléphone : 02 47 43 01 55.
Courriel
Site internet

Fil Bleu : une aide pour les personnes handicapées

Plusieurs services proposés par Fil Bleu permettent d'apporter une aide aux clients, et notamment à ceux en situation de handicap, afin de préparer et d'effectuer leurs déplacements sur ce réseau. Ces services sont d'autant plus utiles que le réseau de bus connait actuellement de nombreux changements en raison des travaux du Tram.

Logo de Fil bleu, Fil est écrit en bleu clair et bleu en bleu foncé

INIMO

Ce service gratuit permet de recevoir par S.M.S des informations sur les perturbations et changement de réseau. Pour s'inscrire, il suffit de remplir un formulaire, disponible sur le site www.filbleu.fr, en indiquant les principales lignes utilisées. Les clients reçoivent ainsi des informations en cas de déviation de ligne, changement d'horaires, phénomènes météorologiques ...
Le site internet Fil Bleu répond aux normes d'accessibilité et permet en temps réel des informations sur l'état du réseau. Il permet aussi de faire une recherche d'itinéraire et d'obtenir les horaires et numéro de lignes à utiliser pour faire un déplacement.

L'accompagnement

Les changements de lignes et d'arrêt sont souvent source de difficultés pour les clients et tout particulièrement pour les personnes non-voyantes.
Fil Bleu propose ainsi, aux personnes souffrant d'un handicap de pouvoir se faire accompagner par un agent d'information lors d'un déplacement, pour permettre d'acquérir de nouveaux repères.

Parallèlement à ces actions, le personnel Fil Bleu est à la disposition des personnes handicapées, de leurs familles et des associations en cas de besoin particuliers liés à la situation de handicap de la personne.

Pour toutes ces questions, contactez Monsieur Sylvain Loque au 02 47 32 40 51 ou 06 29 31 17 05

LOISIRS, SPORT, CULTURE

Tours sur Loire 2012

Dans le cadre de sa programmation Tours sur Loire 2012, la Guinguette propose des rendez-vous adaptés au public en situation de handicap.

Animations adaptées à tout public en situation de handicap
  • Tous les mercredis après-midi de 14H30 à 17H30 seront proposés différents ateliers jeunesse (lecture parfois contée, cuisine, arts plastiques, découverte scientifique...).
  • Un samedi tous les 15 jours : massage Shiatsu et Tuina sur chaise, de 15H00 à 19H00 . Premier rendez-vous le 2 juin.
  • Tous les dimanches de 11H00 à 12H20 : éveil du corps en douceur. Premier rendez-vous le 27 mai.

A noter, certains ateliers spécifiques en direction des personnes déficientes visuelles. Pour les autres pratiques, il sera nécessaire de prévenir auparavant pour voir si l'accueil est possible.

Animations adaptées au public malentendant
  • Tous les mardis du 29 mai au 11 septembre de 20H00 à 23H00 : « L'auberge espagnole ». Rendez-vous de tables de discussions en langues étrangères et en langue des signes avec Lingua Fest.
Animations adaptées aux personnes déficientes mentales
  • Tous les vendredis du 15 juin au 7 septembre de 14H00 à 19H00 : « Permis de jouer » avec sélection de jeux adaptés.

Ces animations, gratuites pour tous, sont encadrées par des animateurs diplômés.

Il est souhaitable de prévenir de sa venue au 06 63 65 70 50 pour affiner l'animation proposée.

L'accès aux personnes handicapées

Les taxis sont autorisés à déposer des personnes en bas de la rampe des Tanneurs. Des stationnements réservés sont prévus au parking Napoléon ainsi qu'à celui de la bibliothèque. Les quais sont utilisables entre ces deux points.
L'accès fauteuil jusqu'au bord de Loire est facilité via une rampe du parking Napoléon. Une attention particulière a été portée à la bonne déambulation sur le site et à la bonne accessibilité des toilettes de la Guinguette. L'accès peut-être facilité pour les personnes à mobilité réduite, n'hésitez pas à prévenir de votre venue.

Contact
Le Petit monde / Tours sur Loire, Stéphane Chabot, coordinateur de l'animation loisir et sport
Téléphone 06 63 65 70 50
Courriel

Animations Photo dans les Parcs et Jardins de Tours

Ateliers photos, animés par Isabelle et Emmanuelle de 10H00 à 12H00, ouverts à tous (débutants et confirmés).
Initiation à la macro et autres prises de vues avec vos appareils.
Réponses à vos questions sur le fonctionnement de vos appareils.
Atelier payant sur inscription, adulte : 5 euros et enfant de 7 à 14 ans : 3 euros.

Dates et lieux
  • 1 juillet : Parc Botanique (conjointement à la journée sur les papillons)
  • 15 juillet : Parc de la Gloriette
  • 5 août : Parc Botanique
  • 23 septembre : Parc de la Gloriette

Contact
Association L.M.7,
Isabelle Dupré (06 69 28 88 82) et Emmanuelle Trolong (06 17 42 48 99)
Inscription auprès d'Emmanuelle

A la découverte du monde des ânes

Photo d'un petit garçon en fauteuil qui caresse un âne

Découverte de l'animal, pansage, balade, jeux et contes autour de l'animal, voici tout ce à quoi votre groupe peut s'adonner durant la location d'un âne bâté au centre Loire Vélo Nature de Bréhémont.
Nouvellement labellisé "Tourisme et Handicap", cette structure propose des balades champêtres sur les chemins de halage. Les participants pourront câliner cet animal calme et serein en pleine nature, le long du Vieux Cher et des petits bras oubliés de l'Indre. Ce sera également l'occasion de profiter du cadre exceptionnel de ces zones inondables, reconnaître les différentes essences végétales ou observer les traces et indices de présence de la faune aquatique, des blaireaux et renards, ainsi que les chevreuils très présents dans ces petits massifs forestiers alluviaux...
En louant un âne bâté à Bréhémont, vous pourrez parcourir les sentiers labellisés de Touraine (circuit jusqu'à 12kilomètres), au coeur du Parc Naturel Régional Loire-Anjou-Touraine.

Contact
LOIRE VELO NATURE
7 rue des déportés
37130 BRÉHÉMONT
Tél. : 06 03 89 23 14
Courriel
Site internet

Des vacances en toute accessibilité : le Label Tourisme et Handicap en Touraine

Le label national Tourisme et Handicap a pour objectif d'apporter une information fiable, objective et descriptive sur l'accessibilité des sites et équipements touristiques en tenant compte de tous les handicaps. Il garantit une prestation adaptée aux besoins et attentes du touriste en situation de handicap. Il se décline indépendamment pour les quatre déficiences, motrice, auditive, visuelle, mentale.
Le Conseil général d'Indre-et-Loire s'est engagé dans la mise en oeuvre de ce label avec le soutien de l'Etat et de la région Centre.

En Février 2012, 73 prestations étaient labellisées en Indre-Loire.
Retrouvez la liste actualisée des labellisés Tourisme et Handicap sur le site : www.touraineloirevalley.com

L'art et la manière : accessibilité culturelle et déficience intellectuelle

L'Art et la manière est une initiative portée par l'ADAPEI 37 et l'Association Les Elfes.
Soutenu par la Ministère de la Culture, le Conseil général d'Indre et Loire, la Ville de Tours, AG2R La Mondiale, la Fondation Crédit coopératif et la Fondation Caisse d'Epargne Loire Centre, et Monsieur le Député Jean-Patrick Gille, l'Art et la Manière vous propose de nombreuses programmations (concerts, festivals, spectacles, expositions, cinéma...)

Contact :
Benoit Pinero au 06 30 167 767
Courriel

EMPLOI

Un pacte pour l'emploi dans les entreprises adaptées

Un pacte pour l'emploi des personnes handicapées dans les entreprises adaptées et les centres de distribution du travail à domicile a été conclu le 22 décembre 2011 entre l'Etat, l'Union nationale des entreprises adaptées et plusieurs grandes associations et fédérations du secteur du handicap.
S'appliquant sur la période 2012-2014, il vise à mettre en oeuvre une mesure annoncée par le gouvernement lors de la dernière conférence nationale du handicap.

Le premier axe

Il est consacré à la création d'emplois. A ce titre, l'Etat s'engage à apporter une aide financière pour participer à la création de 1000 postes supplémentaires par an pendant 3 ans.
En Indre et Loire, 396 aides au poste ont été attribuées en 2011 en faveur de six structures. En 2012, ce sont 405 aides au poste qui ont été attribuées en faveur de 7 entreprises adaptées dont une nouvelle venue, Socia 3, positionnée sur de la prestation de service.

A partir du 1er janvier 2012, les EA doivent embaucher prioritairement des personnes handicapées reconnues travailleurs handicapés, orientés vers le marché du travail et :

  • soit bénéficiaires de l'Allocation aux Adultes Handicapés;
  • soit sans activité pendant au moins 12 mois sur une période de 18 mois consécutifs;
  • soit âgées de plus de 50 ans ou de moins de 25 ans;
  • soit sortant d'établissement ou service d'aide par le travail.
Le deuxième axe

Il vise à favoriser la professionnalisation et la mobilité professionnelle à travers  :

  • le contrat d'apprentissage et le contrat de professionnalisation (600 contrats)
  • la mise à disposition pour les entreprises adaptées d'outils de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC)
  • la promotion de bonnes pratiques en matière de formation
Le troisième axe

Il concerne la modernisation du secteur adapté afin de garantir leur pérennité.

Qu'est-ce qu'une entreprise adaptée (EA) ?

Ce sont des entreprises à par entière, employant au moins 80% de travailleurs handicapés.
Depuis la loi du 11 février 2005, les travailleurs handicapés employés ont le statut de salarié comme tout autre salarié.

La liste des Entreprises Adaptées est en ligne sur le site de la MDPH dans la rubrique Handiguide 37.

VIE DES ASSOCIATIONS

L'association des mutilés de la voix

L'association, en sommeil pendant quelques années a pris un nouvel essor depuis 2011 avec son rattachement à l'Union des Associations Françaises des Laryngectomisés et Mutilés de la Voix (UAFLMV).
Désormais l'action de l'association s'étend aux six départements de la région Centre :

  • Visites aux futurs opérés
  • Visites aux anciens et nouveaux opérés afin de les aider dans leur rééducation vocale, dans leur réadaptation économique et sociale, dans les démarches administratives, de les accompagner ainsi que leur famille dans cette nouvelle vie et de fournir du petit matériel et accessoires spécifiques.
  • Organisation de réunions d'information et de prévention dans les écoles, centres de formation et centres de secours...

En Indre-et-Loire, une permanence se tient le troisième vendredi de chaque mois à l'hôpital Bretonneau, service ORL, de 14H00 à 16H00.

Contact :
Lionel Hurtaud, Président,
La Bonnelière,
37330 Channay-sur-Lathan
Tel :02 47 24 58 83
Courriel

L'association des Fibromyalgiques du Centre (AFC)

La fibromyalgie est une maladie complexe caractérisée par l'existence de douleurs tendino-musculaires diffuses, multiples et chroniques. Le diagnostic est posé par l'existence de points douloureux à la pression, de localisation précise. Les douleurs s'accompagnent de diverses manifestations : troubles du sommeil, fatigue, troubles de l'humeur. Cette maladie concerne entre 2 et 5 % de la population en France.

L'association créée en 1998, reconnue d'intérêt général, a pour but la lutte contre la fibromyalgie :

  • Elle permet aux malades de se rencontrer, de s'exprimer, d'être écoutés et compris.
  • Elle aide les adhérents à une meilleure connaissance du syndrome et apporte toutes les informations utiles.
  • Elle sensibilise l'opinion publique et aide l'action médicale dans ce domaine.

Des groupes de paroles à destination des malades et des familles sont organisés en Indre-et-loire
Salle de Beaune, rue du Commerce à Ballan-Miré de 14H30 à 16H00 et de 18H30 à 20H00 le deuxième mardi de chaque mois.

Contact départemental : 06 30 07 35 71
Siège social : 94, rue Charlet, 18000 Bourges, téléphone : 02 48 65 81 40

Permanences associatives à la MDPH

Le Mouvement Français pour le Planning Familial (MFPF)

Banière du planning familial
Il organise deux permanences mensuelles dans les locaux de la MDPH pour les accompagnements et les suivis individuels, sur les questions relatives à la vie sociale, affective et sexuelle en direction des personnes en situation de handicap, des familles, des auxiliaires de vie, des accompagnants de la personne en situation de handicap. Ces permanences ont lieu de 14H30 à 16H30.

  • vendredi 22 juin
  • mercredi 4 juillet
  • vendredi 27 juillet

Contact
MFPF
10 Place Neuve
37000 Tours
Téléphone : 02 47 20 97 43
Fax : 02 47 20 97 43