Exposition à la Maison des Adolescents d'Indre et Loire, en juin 2014.

Pour rappel, la Maison des Adolescents d'Indre et Loire est un dispositif médico-social d'écoute, de conseil et d'orientation pour des adolescents et/ou leurs parents.

Ses objectifs sont :

  • Etre un point d'entrée simplifié, sans connotation médicale ou psycho-pathologique, pour des jeunes ou pour des parents en difficulté.
  • Etre un lieu de rencontre et d'échange sur le thème de l'adolescence.

A ce titre la MDA 37 souhaite depuis son ouverture accorder une large place à l'Art et à la Création.
C'est pourquoi il est proposé, dans la verrière de la structure, un espace d'exposition entièrement équipé, mis à la disposition des artistes.
Sont concernés : des artistes professionnels ou amateurs, mais aussi les lycées, collèges, MFR, établissements spécialisés et des jeunes artistes en devenir.

Les expositions et les vernissages permettent d'initier le regard des visiteurs à l'art et à la création, de favoriser des rencontres entre professionnels de champs différents et d'offrir à de jeunes artistes la possibilité de présenter leurs travaux.
Les expositions seront réparties au rythme d'une exposition par mois.

L'IEM Charlemagne expose

Du 2 au 27 juin prochain, les jeunes de l'IEM Charlemagne vous propose leur travail :

L'échange est le maître mot de cette série de photos. Un échange de point de vue et d'émotions entre des jeunes de l'IEM (Institut d'Éducation Motrice) Charlemagne de Ballan-Miré et un groupe de 6 photographes amateurs du club Joué Images 37 de Joué-les-Tours : Julie Bregeon, Alexandre Dagan, Valérie Dufrenne, Nadine Dumazet, Émeline Gibeaux et Carmen Morand. Les photographes ont travaillé avec l'équipe éducative de l'IEM pour permettre aux enfants de découvrir l'art de la photographie en les faisant participer de manière active à la réalisation d'une exposition.
Agés de 4 à 20 ans, ils ont participé avec beaucoup de créativité et d'enthousiasme aux séances photos, et au travail de post-traitement des photos. Tout comme le travail d'une photo, le projet s'est donc déroulé en plusieurs étapes et les enfants sont intervenus à chacune de ces étapes, autour d'une thématique unique : le mouvement.

La prise de vue

Différentes séances de prises de vue ont été organisées comme des ateliers ludiques en petits groupes avec 2 ou 3 photographes. Des thèmes ont été choisis pour chaque séance, le but premier étant d'amuser les enfants et de leur donner un moyen d'expression, parfois nouveau pour eux. Et en même temps chacun des trois thèmes se devait de présenter un intérêt visuel :

  • Light-painting : avec cette technique qui consiste à dessiner ou écrire grâce à des lumières photographiées en pose longue, les photographes ont pu effectuer les portraits des enfants en dessinant en même temps leur nom en lettres de lumière.
  • Ombres chinoises : derrière un drap tendu et devant un puissant projecteur, les enfants se sont mis en scène avec leurs jouets préférés avec une beaucoup de joie, et beaucoup de rires.
  • Mouvement : les photographes ont utilisé le mouvement des fauteuils des enfants en pose longue, ou le mouvement même de leur objectif grâce à la technique du zooming.
Le post-traitement

De manière indépendante, les enfants des l'IEM et les photographes ont travaillé sur une même sélection photo en post-traitement. Ils se sont ensuite retrouvés pour échanger les photos que chaque groupe avait finalement sélectionné pour être exposées. Et voici le résultat : chacun a choisi les photos qu'ils préféraient et chacun les a travaillées selon sa propre sensibilité. Toutes ces photos révèlent donc le point de vue de chacun des enfants et de chacun des photographes. Elles révèlent à la fois un peu des photographes, et un peu des photographiés.

C'est donc le résultat de ce travail commun qui est exposé ce mois-ci du lundi au vendredi de 13H00 à 18H00 à la MDA, 66 boulevard Béranger à Tours.