En partenariat avec l’ANCV (l’Agence Nationale pour les chèques-vacances), la JPA développe une importante politique d’aide pour le départ des enfants en situation de handicap. Elle concerne les séjours de type colonie de vacances ou mini-camp.
Cette aide doit permettre aux enfants en situation de handicap de partir en séjour de vacances collectives en participant au coût du séjour et au financement d'un éventuel surcoût (un accompagnateur ou du matériel spécialisé nécessaire à la réalisation du séjour).

 affiche de campagne pour les aides aux séjours de vacances, avec 3 photos et un encadré "les vacances collectives c'est du plaisir pour tous les enfants"

L’association JPA « Jeunesse au Plein Air »

Fondée en 1938, La jeunesse au Plein Air agit et milite depuis plus de 70 ans pour le droit aux vacances. Cette confédération laïque de vacances et de loisirs éducatifs d'enfant’, d’adolescents et de jeunes, , fédère 44 organisations : associations organisatrices de séjours et de formations, associations partenaires de l’école, syndicats d’enseignants, mutuelles. Cette association reconnue d’utilité publique a mis en place un réseau de militants et de bénévoles présents sur toute la France.

L’activité de cette association regroupe quatre grandes missions :

  • Rendre effectif le droit aux vacances et aux loisirs pour tous les enfants.
  • Eduquer à la solidarité et à la citoyenneté.
  • Promouvoir l'accès à des vacances et des loisirs éducatifs de qualité.
  • Développer une activité d’études, de recherche et un centre de ressources.

Les aides au séjour pour les enfants en situation de handicap.

L’aide de la JPA/ANCV doit favoriser le départ de tous les enfants en situation de handicap en séjour de vacances collectives de 4 à 20 nuitées. Cette aide a pour objet de réduire le coût du séjour supporté par les familles ayant un quotient familial (CAF ou MSA) inférieur à 901 euros.
Cette demande est située dans le champ du handicap, elle concerne les enfants reconnus par la commission des droits et de l’autonomie. L’attestation de la MDPH est donc à joindre au dossier.
L’aide attribuée sera calculée au regard de la situation de la famille. La participation des responsables de l’enfant ne pourra être inférieur à 4 euros par jour et par enfant.
Le co-financement est obligatoire, c’est-à-dire qu’il faut en premier lieu solliciter les aides de droit commun : MDPH, CAF, Conseil Général ou Régional, comités d’entreprise, caisses de retraite d’un parent. Après cela, l’aide de la JPA/ANCV pourra intervenir à hauteur de 40% du prix du séjour (60 si la famille n’est pas imposable)

Contact.

Site internet : http://www.jpa.asso.fr
Adresse mail : jpa-ancv@jpa.asso.fr
Téléphone : 01 44 95 81 28.
Adresse : La Jeunesse au Plein Air – 21 rue de l’Artois – 78 008 PARIS