Douleur : nouvelles approches thérapeutiques - Table ronde évolution législative de la loi Léonetti – Claeys sur la fin de vie

26 et 27 novembre

Les prochaines journées d'études polyhandicap et IMC auront lieu les 26 et 27 novembre 2015 à l’H.E.G.P et auront pour thème, "Douleur : nouvelles approches thérapeutiques - Table ronde évolution législative de la loi Léonetti – Claeys sur la fin de vie".

Affiche des journées d'études
Présentation de ces journées par le comité : "Les journées 2015 sont consacrées à la douleur chez les personnes polyhandicapées et IMC, souvent sans langage oral et à communication particulière. Les journées débuteront par un exposé sur la physiopathologie de la douleur : un modèle expérimental peut-il nous aider à comprendre comment est ressentie et s'exprime la douleur chez les personnes cérébro-lésées ? Seront ensuite envisagées les différentes modalités d'expression de la douleur chez les personnes polyhandicapées qui, le plus souvent, ne peuvent pas donner leur avis. Comment ces expressions particulières sont identifiées par les familles et les professionnels au quotidien ? Que penser et comment utiliser les échelles d'évaluation de la douleur chez ces personnes vulnérables ? Les possibilités thérapeutiques seront discutées en insistant particulièrement sur l'hypnose, la kinésithérapie et les techniques médicochirurgicales pour les problèmes de rachis et de hanche, si souvent en cause dans les douleurs chez ces personnes.
Les journées se termineront par une table ronde consacrée à la situation complexe de la phase terminale de la vie de ces personnes, en relation avec l'évolution législative sur la fin de vie. Différents spécialistes y compris les familles, donneront leur avis sur la sédation profonde et continue jusqu'au décès pour ces personnes lorsqu'elles sont dans une situation potentiellement d'"obstination déraisonnable". Au nom des soins et d'accompagnement adaptés à la fin de vie, le risque
de dérive euthanasique existe-t-il ? Risque d'autant plus grand pour ces personnes très vulnérables dont la perception reste encore trop souvent négative qu'elles ne peuvent donner leur avis."

Cette année encore le comité scientifique est piloté par l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (Direction de l'organisation médicale et des relations avec les universités - Mission Handicap) en collaboration avec les associations de personnes en situation de handicap.

Ces journées annuelles sont ouvertes aux professionnels du secteur médical, médico-social et associatif, ainsi qu'aux familles concernées.

Télécharger le programme au format P.D.F en cliquant sur ce lien