Maison Départementale des Personnes Handicapées - Touraine

Politique accessibilité | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / février 2019

février 2019

Jean Vanier, le sacrement de la tendresse

Plusieurs séances à Tours

Affiche du film jean Vanier, le sacrement de la tendresse

Le film "Jean Vanier, le sacrement de la tendresse" est distribué par Jupiter Films et sera diffusé à Tours lors de deux séances :

  • le 26 février à 20H00 au C.G.R de Tours centre
  • le 2 mars à 10H30 au cinéma Studios, puis sur la semaine du 20 au 26 mars pour 3 séances.

Ce film au message universel, rend hommage à Jean Vanier, fondateur de l'Arche. Cet homme a dédié sa vie aux personnes en situation de handicap mental.

Voir la bande annonce sur le site Jupiter-films.com

Duoday 2019

Faire bouger les lignes ensemble pour changer le regard sur le handicap

Jeudi 16 mai 2019

En 2018, sous l'impulsion de la Secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, Madame CLUZEL, le duoday s'est déployé à l'échelle nationale, mobilisant entreprises et acteurs du territoire, avec de très belles histoires à la clef.
Plus de 4000 duos l'année dernière et 90% des participants qui ont souhaité une nouvelle édition en 2019.
La date retenue cette année est donc le 16 mai 2019

Duoday : pourquoi ? pour qui ?

Pour les employeurs (entreprises, collectivités, associations ou toute autre structure)

Le Duoday permet de découvrir les atouts et qualités professionnelles de travailleurs en situation de handicap, lors d'un moment chaleureux et bienveillant.
A travers cette action, les employeurs peuvent aussi valoriser leur politique sociale, démontrer leur volonté de s’ouvrir à la diversité et au handicap en particulier, sensibiliser leurs collaborateurs, communiquer sur les valeurs sociales engagées dans l’entreprise.

Pour les personnes en situation de handicap

Le Duoday offre l'opportunité de découvrir un environnement de travail, préciser un projet professionnel, amorcer un parcours d'insertion, convaincre un employeur de ses possibilités en terme d'intégration, de performance et d'autonomie.

Pour les professionnels de l'insertion, de l'accompagnement, de la formation

Le Duoday est une occasion de mieux comprendre les attentes, hésitations, freins des employeurs pour mieux les accompagner dans leurs projets d’inclusion de salariés handicapés. Mais aussi : offrir aux personnes accompagnées, une expérience différente, collaborer avec de nouvelles entreprises.

Une plateforme en ligne pour permettre les duos

  • Les employeurs qui souhaitent proposer une offre de duo,
  • Les personnes en situation de handicap qui souhaitent vivre cette expérience,
  • Les organismes d'accompagnement qui souhaitent offrir une nouvelle option au public qu’ils soutiennent :

doivent déposer leur candidature dès maintenant grâce aux formulaires en ligne sur www.duoday.fr

Ensuite l'équipe du duoday et ses partenaires locaux sur tout le territoire, coordonnent les actions (organisation des duos, formalisation des conventions de stage…) afin de favoriser de belles rencontres le jour J.

Retrouver toutes les informations sur le site du Duoday.

Partir en vacances avec son enfant en situation de handicap

Le réseau Passerelles

La CAF vient de conventionner avec le "Réseau passerelles" pour aider 16 familles allocataires ayant à charge un enfant en situation de handicap (bénéficiaire AEEH) à partir en séjour de vacances familiales Logo du réseau passerelles

Découvrir le réseau passerelles en consultant le site www.reseau-passerelles.org

Aide financière

La famille assure ses frais d'hébergement, de repas et de transport.

logo de la C.A.F Touraine La CAF prend en charge le surcoût demandé qui est de 1250 euros par famille et par séjour.
"En effet, l'association embauche des intervenants spécialisés qui sont à la disposition des parents selon leurs projets de vacances et les besoins de l'enfant (prise en charge de soins, renfort d'encadrement pour les animations si besoin, garde y compris de la fratrie pour permettre aux parents d'avoir des activités personnelles ...). L'équipe est composée a minima d'une éducatrice spécialisée et de deux animateurs" .

Vous avez envie de partir en vacances ?
Merci de contacter le Pôle Ressources Handicap :

  • Sonia PAREUX : 06 24 21 02 77
  • ou Christelle BERNARD 06 73 24 73 68).

Journée Internationale des Maladies Rares

Dans le cadre de la Journée Internationale des Maladies Rares, les professionnels du CHU de Tours organisent des stands d'informations, qui se tiendront dans le hall de la Faculté de Médecine (10 Boulevard Tonnellé - Tours) le jeudi 28 février.
La Journée Internationale des Maladies Rares est organisée chaque année le dernier jour de février, dans près de 50 pays.
L'objectif principal de cette journée est de sensibiliser le grand public et les décideurs sur les maladies rares et leur impact sur la vie des personnes concernées.

Affiche de la journée d'informations sur les maladies rares

Vivre avec une maladie rare

Jeudi 28 février de 10H00 à 17H00

Pour la douzième édition, le thème est "Vivre avec une maladie rare".
La vie avec une maladie rare relève très souvent du "parcours du combattant".
Aux très nombreuses démarches administratives propres à la vie avec une maladie chronique, viennent s'ajouter les déplacements pour consulter des spécialistes, les explications face à l'incompréhension d'une maladie inconnue, même de certains médecins, le bouleversement de la vie professionnelle et familiale, l'isolement ... Et pour un malade sur deux, il n'existe pas de diagnostic clair, qui met en moyenne 5 ans à être posé après les premiers symptômes.
Cette journée a donc pour but de sensibiliser le grand public et notamment les étudiants, à l'existence de ces pathologies et de l'informer sur les acteurs clés du monde des maladies rares.

Elle se déroulera dans le hall de la Faculté de Médecine avec :

  • des stands d'information
  • des quizz
  • des informations sur la recherche
  • des témoignages de patients et de leurs familles.

Gratuit et ouvert à tous.

Qu'est ce qu'une maladie rare ?

Une maladie est dite "rare" lorsqu'elle touche moins d'1 personne sur 2 000 soit, pour la France, moins de 30 000 personnes malades par pathologie.
Pourtant, avec 7 000 maladies rares identifiées, les malades sont nombreux. Ce nombre est en permanente évolution car de nouvelles maladies sont constamment découvertes.
Le plus souvent, les maladies rares sont sévères, chroniques, d'évolution progressive et affectent considérablement la qualité de vie des malades.
75 %des malades sont des enfants.

On emploie le terme de "maladie orpheline" pour désigner une pathologie rare ne bénéficiant pas de traitement efficace, ce qui est le cas dans de nombreuses maladies rares.
Certaines maladies sont rares, bien que connues du grand public. C'est par exemple le cas pour la drépanocytose, la mucoviscidose ou encore le nanisme.

En France, 3 à 4 millions de personnes, soit environ 5 % de la population, sont concernées par une maladie rare. Elles sont près de 30 millions en Europe.
80 % des maladies rares sont d'origine génétique et 85 % ne disposent pas de traitement qui permet d'en guérir.

Les goûters du G.E.M Sud Touraine

L'association GEM 37 accueille des adultes en souffrance psychique présentant des pathologies psychologiques stabilisées.
L'objectif est ici de promouvoir l'entraide mutuelle, de rompre l'isolement, de restaurer et de maintenir des liens sociaux.

Le GEM Sud Touraine souhaite développer des liens avec les acteurs locaux pour mieux se faire connaitre.
C'est ainsi qu'il organise durant le mois de mars "Les Goûters du GEM Sud Touraine" sur le site de Descartes.

Ces rencontres auront lieu l'après-midi et seront l'occasion de discuter et de partager avec vous autour d'un café ou d'une collation.

Pour qui ?

Ces goûters seront ouverts aux :

  • personnes en souffrance psychique pour découvrir les activités proposées
  • professionnels, aux associations et aux partenaires pour mieux cerner les actions du GEM, partager et échanger, accompagner une personne en souffrance psychique

Quand ?

  • Mercredi 20 février à 14H00
  • Mardi 26 février à 14H00
  • Vendredi 1er mars à 14H00

Entrée libre de 14H00 à 16H30.

Où ?

MSAP, 5 rue du vieux marché à Descartes.

Plus d'infos au 06 24 13 01 92 ou par courriel

Session Judo pour personnes déficientes visuelles

Découverte du judo pour les personnes non voyantes ou mal voyantes

Vendredi 1er mars à 18H30 au Dojo de Bourgueil

logo de l'ntente sportive de bourgueil section judo La section JUDO de l'Entente Sportive de Bourgueil et son professeur Franck COLLET ont le plaisir de vous convier à une animation JUDO ouverte aux mal-voyants et non-voyants de la région centre ainsi qu'aux judokas de la section.

Le Judo est un art martial qui vient d'anciennes techniques de combat basées sur la perception du mouvement de l'adversaire.
Le judoka adapte son comportement en ajustant ses actions de manière plus sensitive que réfléchie. Ainsi pour connaitre un mouvement c'est avec son corps que le judoka est obligé de l'appréhender.
La pratique du Judo, sur l'application de ses principes, devient de fait le sport parfait pour les personnes ayant développé ces capacités.

L'Entente Sportive de Bourgueil vous propose, le temps d'une séance, de monter sur les tatamis pour partager un entrainement de judo, dirigé par un professeur, entre voyants et non voyants.
Cette expérience devrait permettre à chacun une ouverture d'esprit sur des connaissances nouvelles afin de mettre en application de façon concrète le principe prôné par le maitre Jigoro KANO : "entraide et prospérité mutuelle".

Rendez-vous le vendredi 1er mars à 18H30 au Dojo de Bourgueil pour cette découverte du Judo qui suscitera, peut-être, le souhait de poursuivre dans cette discipline.
A l’issue de l'entrainement, les participants auront plaisir à se retrouver autour d'un apéritif pour échanger encore.

Cette animation est ouverte à partir des benjamins (enfants nés avant 31 décembre 2008) et sans limite d'âge, pour les adultes.
Une organisation sera mise en place pour les transports depuis et vers Tours ou autres destinations.

Contactez le président de la section Judo, Monsieur Blirando au 06 34 84 38 95 ou par courriel

Guide : "Qu'est ce que le handicap ?"

Le handicap est une notion souvent mal comprise qui recouvre une diversité de situations et dont les conséquences sur l'emploi peuvent être variables.

L'AGEFIPH a édité une nouvelle version du guide "Qu'est ce que le handicap ?" qui précise notamment la notion de handicap dans l'emploi.

Téléchargez le guide en version P.D.F

Appel à projets de la Fondation de France

Vie sociale et citoyenneté des personnes handicapées

logo de la Fondation de France La Fondation de France soutient les projets inclusifs, quel que soit le domaine de vie, co-construits avec les personnes en situation de handicap afin de favoriser l'expression, l'accompagnement de leur vie affective, sexuelle et de leur parentalité.

Deux axes

  • Accès de tous à tout
  • Vie affective, sexuelle et parentalité

Qui peut répondre ?

  • Associations (centre social, maison de quartier ...)
  • Collectifs d'usagers
  • Etablissements médico-sociaux
  • Etablissements publics
  • Coopératives
  • Office H.L.M
  • Collectivités locales ou territoriales

Dépôt des demandes

la Fondation de France a mis en place un nouvel outil pour les dépôts de demandes.
Elles se font uniquement en ligne, sauf pour les associations de personnes avec un handicap visuel ou mental. Pour ces associations, des dossiers adaptés ou simplifiés peuvent être envoyés par mail à personneshandicapees@fdf.org

Dates à retenir

l'appel à projet "Vie sociale et citoyenneté des personnes handicapées" comprend 3 sessions. les dates limites de réception des candidatures sont :

  • 16 janvier
  • 24 avril
  • 18 septembre

Déposer un dossier de candidature

Pour toutes les informations concernant cet appel à projet et pour télécharger les dossiers de candidature, consulter le site de la Fondation de France.

Tennis pour déficients visuels

Le blind tennis

Le blind tennis est un sport encore peu connu en France, mais qui connait un véritable succès dans d'autres pays. Ce sport est né au Japon dans les années 90.

Le terrain du blind tennis est plus petit qu'un terrain normal.
Les bandes de délimitation du terrain sont en relief pour que les personnes déficientes visuelles puissent les sentir avec leurs pieds.
La balle est plus grosse, plus légère et composée d'un grelot: ce qui permet au joueur malvoyant d'identifier l'emplacement de la balle grâce au bruit.

Affiche de la journée découverte du blind tennis

Journée découverte à Tours

Samedi 23 mars de 15H00 à 17H00

le comité Indre et Loire de tennis vous propose des portes ouvertes le samedi 23 mars de 15H00 à 17H00 au complexe tennis A.T.G.T, allée Suzanne Lenglen à Tours.
Une enseignante strasbourgeoise spécialiste d'ans ce domaine sera présente.
utilisation de balles spécifiques pour cette pratique.

Inscriptions et renseignements auprès de
Madame Malassigné Fanny au 06 65 15 65 83.

Le billard pour tous

Une activité adaptée !

Billard Club Joué les Tours

Témoignage de Wilfried : "J'ai découvert le billard par hasard, dans une grande surface, en décembre 2010 à l'occasion du Téléthon. Depuis 2011, je participe aux concours régionaux et nationaux en catégorie handibillard, mais également avec les valides. en 2015, j'ai obtenu le certificat d'Animateur de club, qui me permet d'animer des séances d'entraînement auprès de jeunes et de personnes en situation de handicap."

Les plus du billard :

  • Le billard développe motricité et concentration.
  • Il est adapté à de multiples handicaps.

Le Billard Club Joué les Tours s'investit dans le handibillard et veut insuffler une dynamique à l'échelle régionale voire nationale.

Toutes les informations sur le site du Billard club de Joué les Tours

Flyer du billard club jocondien pour pour promouvoir l'handibillard

Conférence "Dépasser l'autisme"

Dimanche 3 mars de 14H30 à 17H30

L'association "Bienvenue dans ma bulle" Organise à la maison des associations de Joué les Tours, le dimanche 3 mars de 14H30 à 17H30, une conférence en présence de Raun K. Kauffman auteur du livre "Dépasser l'autisme avec le Son-Rise program".

Réservation obligatoire sur le site de l'association Optism' Autisme logo de l'association bienvenue dans ma bulle
ou par courriel à contact.bmb37@gmail.com.
Vous pouvez aussi accéder directement à la billeterie.
Entrée : 25 euros pour les non adhérents et 20 euros pour les adhérents.

Hello Handicap

Recrutement en ligne spécial P.M.E (petites et moyennes entreprises)

Du 13 au 15 février, Klésia organise avec Handicap.fr, l'AGEFIPH, Vivre F.M et Hello Handicap P.M.E, un salon de recrutement dédié à l'emploi des travailleurs handicapés au sein des P.M.E et des Entreprises de Taille Intermédiaire, parrainé par le Président de la République.

Du 13 au 15 février

Le salon en ligne Hello Handicap est une solution pour faciliter le recrutement des travailleurs handicapés.
Le candidat postule aux offres d’emploi qui l'intéressent. Il passe des entretiens par téléphone ou par chat, sans se déplacer.
Ce dispositif inédit permet de balayer les obstacles à l'emploi des personnes handicapées comme : la distance, la différence physique, les troubles auditifs, l'anxiété ...

Pour les entreprises

Si vous êtes intéressés et avez des offres à pourvoir, inscrivez-vous sur Hello handicap et envoyez vos offres d'emploi. Les consultants de Hello Handicap vous aideront à présélectionner des candidats et à trouver de nouveaux collaborateurs compétents pour votre entreprise.

Pour les candidats

Le ou la candidat(e) ayant une RQTH peut déposer son CV jusqu'au 13 février sur : Hello-handicap.fr

Il ou elle postule aux offres de son choix et est sélectionné(e) par les recruteurs pour des entretiens qui se déroulent sur rendez-vous entre le 13 et le 15 février, par téléphone ou par chat.

Le recours contre une décision de C.D.A.P.H

Le RAPO : Le Recours Administratif Préalable Obligatoire

Ce que change la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du 21ème siècle pour les recours contre les décisions de la CDAPH

Depuis le 1er janvier 2019, pour contester une décision de la CDAPH, il est obligatoire de déposer un Recours Préalable Administratif Obligatoire (RAPO) auprès de la MDPH avant de saisir le Tribunal de Grande Instance (TGI).
La mise en œuvre de cette nouvelle procédure fait suite à l'adoption de la loi de modernisation de la justice du vingt-et-unième siècle. Elle prévoit le transfert définitif, au 1er janvier 2019, des Tribunaux du Contentieux de l’Incapacité (TCI) vers les pôles sociaux des Tribunaux de Grande Instance (TGI).
Ainsi, les recours contre les décisions des CDAPH qui relevaient du TCI seront donc désormais traitées par les TGI.

Le "RAPO" devient en effet la norme à partir du 1 janvier 2019, dès lors que vous voulez contester une décision de la CDAPH.
Le décret du 29 octobre 2018 précise les nouvelles règles en matière de recours des décisions de la CDAPH. Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision de la CDPAH, vous pouvez :

  • Soit adresser une demande de CONCILIATION par écrit auprès de la MDPH dans les deux mois après réception de la décision prise par la CDAPH. Le Directeur de la MDPH désignera une personne indépendante chargée de la conciliation afin de vous donner des explications sur la décision et un rapport de conciliation vous sera adressé.
  • Soit adresser un RAPO avec toutes les pièces que vous jugez utile auprès de la MDPH dans les deux mois après réception de la décision prise par la CDAPH. Ce RAPO remplace le recours appelé précédemment "Recours gracieux". Néanmoins, la CDAPH devra alors réexaminer votre demande dans un délai de deux mois. A noter que l'absence de réponse à votre recours administratif dans un délai deux mois vaut rejet. Cette décision de rejet dite implicite est susceptible de recours contentieux devant le TGI.

Vous pouvez toutefois, si vous le souhaitez, attendre la notification de sa décision avant de faire appel à la justice. Dans tous les cas, ce n'est qu'après avoir exercé votre RAPO que vous serez en droit d'engager un recours contentieux auprès d'un tribunal.

Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision de la CDAPH suite au RAPO, vous pouvez faire un recours contentieux dans un délai de deux mois après réception de la décision prise par la CDAPH afin que votre demande soit examinée par un tribunal.

Selon le type de droits et prestations demandé, vous devez envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception :

  • Pour la RQTH, l'orientation professionnelle et le reclassement professionnel à l'adresse suivante au Tribunal administratif - 28 rue de la Bretonnerie - 45000 Orléans
  • Pour l'AAH, l'ACTP, l'ACFP, l'AVPF, la PCH, les mesures relatives à la scolarisation de l'élève handicapé, l'orientation en ESMS au Pôle Social du Tribunal de Grande Instance - 2 Place Jean Jaurès - 37928 Tours Cedex 9.

A noter : La CMI avec les mentions (Invalidité, Priorité ou Stationnement) n'est pas attribuée sur décision de la CDAPH mais du Président du Conseil départemental. Le RAPO devient également obligatoire auprès du Conseil départemental avant d'engager une procédure devant le TGI pour la CMI – Invalidité ou Priorité, et le Tribunal administratif pour la CMI-Stationnement.

Lettre numéro 36

Télécharger la lettre

Télécharger la lettre numéro 36 de février 2019 au format P.D.F

EDITO

Le schéma départemental de l'autonomie en action.

Le schéma départemental de l'autonomie 2018-2022, adopté par le Conseil départemental le 3 février 2018 à l'unanimité décline, en 28 fiches actions, la volonté du département de favoriser le maintien et l'accompagnement à domicile des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, le soutien à leurs aidants et de faciliter l'accès équitable à leurs droits.
Ce schéma, volontaire et réaliste, se décline en 6 orientations et doit permettre d'améliorer la qualité de prise en charge des personnes dans les établissements, par les services d'accompagnement à domicile ainsi que la qualité des actions et dispositifs qui leur sont proposés :

  • Orientation numéro 1 : Développer l'accueil et l'information,
  • Orientation numéro 2 : Mieux connaître les besoins des personnes âgées et des personnes en situation de handicap,
  • Orientation numéro 3 : Accompagner les intervenants au quotidien et favoriser le répit des aidants,
  • Orientation numéro 4 : Lutter contre l'isolement social et géographique,
  • Orientation numéro 5 : Faciliter la continuité du parcours de vie à domicile et en établissement,
  • Orientation numéro 6 : Organiser une véritable gouvernance de la politique autonomie.

En 2018, le Conseil départemental a d'ores et déjà mis en œuvre un certain nombre d'actions importantes au nombre desquelles :

  • Les travaux d'élaboration du schéma départemental d'organisation des Services d'Aide à Domicile (SAAD), à laquelle ont participé l'ensemble des services associatifs ou privés.
  • La création d'un service "relations aux usagers" au sein de la nouvelle Direction de l'autonomie qui a désormais en charge l'accueil et l'information des personnes handicapées et des personnes âgées,
  • La mise en œuvre de la démarche "Réponse accompagnée pour tous" qui vise à trouver des solutions plus souples favorisant le parcours des personnes en situation de handicap, afin d'éviter les ruptures de prise en charge,
  • L’autorisation donnée conjointement par le Conseil départemental et l'Agence Régionale de Santé pour l'ouverture à Fondettes, d'ici fin 2022, d'une maison innovante et expérimentale accueillant des personnes handicapées vieillissantes souffrant de troubles cognitifs et des personnes âgées atteintes d'une maladie neurodégénérative ainsi que d'une autorisation pour l'ouverture à Amboise, d'ici fin 2021, de 22 places d'hébergement temporaire (18 places pour personnes âgées et 4 places pour personnes handicapées de plus de 60 ans).
  • La mise à disposition de 400 classeurs de liaison à domicile dans le sud et l'ouest du département.
  • La relance de la coopération MONALISA, visant à développer des équipes citoyennes localement afin de lutter contre l'isolement des personnes âgées.

Nadège ARNAULT
Première Vice-présidente du Conseil départemental en charge des affaires sociales.

VIE DE LA MDPH

Des droits ouverts pour une durée illimitée.

Le renouvellement des dossiers à la MDPH pour les personnes dont le handicap n'est pas susceptible d'évoluer favorablement, est souvent mal vécu par les personnes en situation de handicap et leurs aidants.
Deux décrets, parus fin décembre 2018, permettent à la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) d'accorder l'ouverture de certains droits "à vie" à compter de janvier 2019 et de janvier 2020 pour la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH).
Ces décrets concernent les personnes qui ont un taux d'incapacité au moins égal à 80% et dont les limitations d'activités ne sont pas susceptibles d'évoluer favorablement.
En attribuant une aide pour une période plus longue, ces décrets vont permettre de soulager les personnes en situation de handicap et leurs aidants sur les démarches administratives et aussi d'alléger la charge d'activité des MDPH. Avec moins de dossiers de renouvellement à évaluer, les MDPH pourront renforcer d'autres missions.
Les prestations concernées sont l'Allocation d’Education de l'Enfant Handicapé (AEEH), l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH), la ?,RQTH, la Carte Mobilité Inclusion (CMI), et l'Allocation Compensatrice Tierce Personne (ACTP??).

L'Allocation d'Education de l'Enfant Handicapé (AEEH).

Le décret du 27 décembre allonge la durée d'attribution de l'AEEH de base et des compléments.
Lorsque le taux d'incapacité de l'enfant est au moins égal à 80% et que le certificat médical n'indique pas de perspectives d'amélioration de l'état de l'enfant, l'AEEH de base peut être attribuée jusqu'aux 20 ans de l'enfant ou jusqu'à ce qu'il perçoive l'AAH.
Si des perspectives d'évolution favorables sont indiquées, le droit à l'AEEH de base sera attribué pour une période de 3 à 5 ans.
La durée minimale d'attribution des compléments passe de 1 à 3 ans.
Lorsque le taux d'incapacité de l'enfant se situe entre 50 et 80%, les droits à l'AEEH (base et compléments) sont attribués pour une période de 2 ans minimum et 5 ans maximum.
A tout moment, en cas d'évolution de la situation de l'enfant, les droits peuvent être réévalués avant la date d'échéance notifiée par la CDAPH.
Ces modifications sont valables pour toutes les demandes déposées après le 1er janvier à la MDPH. Les personnes qui ont un droit en cours, continuent de percevoir leur AEEH jusqu'à la date d'échéance prévue par la CDAPH.

La Carte Mobilité Inclusion (CMI)

La CMI peut être attribuée à titre définitif ou à durée déterminée, entre 1 et 20 ans.
La CMI mention "invalidité" est attribuée sans limitation de durée à toutes les personnes qui ont un taux d'incapacité au moins égal à 80% et dont les limitations d'activités ne sont pas susceptibles d'évoluer favorablement.
Cette disposition est applicable depuis le 1er janvier 2019.

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

La RQTH et l'orientation vers le marché du travail seront attribuées sans limitation de durée à toute personne qui présente "une altération définitive d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale, cognitive ou psychique, qui réduit ses possibilités d'obtenir ou de conserver un emploi".
Cette mesure est en lien avec la loi "Avenir professionnel" et sera applicable à partir du 1er janvier 2020.

L'Allocation Compensatrice Tierce Personne (ACTP)

A compter du 1er janvier 2019, les personnes qui présentent un taux d'incapacité au moins égal à 80%, dont les limitations d'activités ne sont pas susceptibles d'évoluer favorablement et qui ont choisi de conserver l'ACTP, auront une notification à durée indéterminée lors du prochain renouvellement de l'ACTP.

L'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH)

Le décret du 24 décembre 2018 permet à partir du 1 janvier 2019, d'attribuer l'AAH sans limitation de durée à toute personne dont le taux d'incapacité permanente est d'au moins 80% et dont les limitations d'activités ne sont pas susceptibles d'évoluer favorablement.

Pour les orientations

La durée maximum de validité des décisions d'orientations vers un établissement ou service médico-social, est doublée et passe de 5 ans à 10 ans.

Simplification de la procédure de RQTH

Le décret du 5 octobre 2018, simplifie la procédure de RQTH en prévoyant la délivrance automatique d'une attestation pour les bénéficiaires de l'emploi des travailleurs handicapés (rente accident du travail ou maladie professionnelle, pension d'invalidité …)
Il permet aux bénéficiaires de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés, d'être mieux informés de leurs droits, en prévoyant que les décisions relatives à l’attribution de la CMI – Invalidité, et de l'AAH, comportent une mention précisant qu'ils sont, de fait, bénéficiaires de l'obligation d'emploi des travailleurs handicapés pour l'insertion professionnelle sans avoir besoin de faire une démarche supplémentaire pour demander la RQTH.
Des précisions doivent être apportées sur les modèles d'attestation et de mention à ajouter sur les notifications de la MDPH.
Ce décret prévoit enfin, que toute demande de renouvellement de la RQTH, prolonge les bénéfices de la précédente notification, dans l'attente de la nouvelle décision de la CDAPH.

Un nouveau formulaire à compter du 1er mai 2019

Toute personne souhaitant déposer un dossier à la MDPH doit adresser un formulaire de demande et un certificat médical complété.
Le certificat médical a évolué en 2017, il est plus complet et permet de mieux expliquer les conséquences du handicap dans la vie quotidienne.

Afin de mieux accompagner les usagers dans l'expression de leurs demandes, un nouveau formulaire (cerfa numéro 13788*01) est en cours de déploiement sur le territoire national et s'imposera à toutes les MDPH à compter du 1er mai 2019.
Ce nouveau formulaire est plus long mais beaucoup plus clair.
Il a été modifié pour être plus facile à comprendre et à remplir par les usagers.
Des questions sur les besoins de la personne, et sur ses attentes, permettent au demandeur d'exprimer plus facilement son projet de vie.
Il peut exprimer :

  • Soit des besoins et des difficultés ressentis (demande générique),
  • Soit une demande spécifique d'un droit ou d'une prestation (par exemple le seul renouvellement de la prestation de compensation du handicap).

L'usager doit également dire s'il autorise ou non l'échange d'informations entre la ?,MDPH?? et les professionnels qui interviennent auprès de lui.
Un cadre permet de préciser l'urgence d'une demande dans des situations de risque de rupture de parcours.
Un espace d'expression libre donne comme dans le précédent formulaire, la possibilité d'exprimer ses attentes, ses projets, de donner des renseignements complémentaires sur sa situation.
Enfin, les aidants des personnes handicapées peuvent préciser leur situation et exprimer leurs besoins, avec l'accord de la personne aidée, car il s'agit de son dossier.

Le nouveau formulaire permet de collecter plus d'informations. L'équipe d’évaluation de la MDPH disposera de données de meilleures qualités et pourra mieux répondre aux besoins des personnes en proposant davantage de droits, même s'ils n’ont pas été demandés par l'usager.

La demande générique est une démarche nouvelle qui permettra à l'équipe d'évaluation de proposer toutes les prestations et droits auxquels la personne peut prétendre. Cela implique d'étudier la situation de la personne dans sa globalité et permet d'apporter une réponse complète.

En Indre-et-Loire, ce formulaire sera disponible à compter du 1er mai 2019. Le nouveau système d'information harmonisé des MDPH (voir lettre N°34), sera déployé et permettra d'enregistrer les demandes en respectant le choix de la personne : demande générique ou demande de prestations formulées dans les dossiers.

Les conseillers d'information, les conseillers autonomie, les référents sociaux, les agents chargés de la gestion des droits et tous les professionnels de la MDPH accompagneront cette mise en place du nouveau formulaire et seront disponibles pour répondre à vos interrogations.

COTE CITOYENNETE

Ce que change la loi du 18 novembre 2016 de modernisation de la justice du 21ème siècle pour les recours contre les décisions de la CDAPH

Depuis le 1er janvier 2019, pour contester une décision de la CDAPH, il est obligatoire de déposer un Recours Préalable Administratif Obligatoire (RAPO) auprès de la MDPH avant de saisir le Tribunal de Grande Instance (TGI).
La mise en œuvre de cette nouvelle procédure fait suite à l'adoption de la loi de modernisation de la justice du vingt-et-unième siècle. Elle prévoit le transfert définitif, au 1er janvier 2019, des Tribunaux du Contentieux de l’Incapacité (TCI) vers les pôles sociaux des Tribunaux de Grande Instance (TGI).
Ainsi, les recours contre les décisions des CDAPH qui relevaient du TCI seront donc désormais traitées par les TGI.

Le "RAPO" devient en effet la norme à partir du 1er janvier 2019, dès lors que vous voulez contester une décision de la CDAPH.
Le décret du 29 octobre 2018 précise les nouvelles règles en matière de recours des décisions de la CDAPH. Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision de la CDPAH, vous pouvez :

  • Soit adresser une demande de CONCILIATION par écrit auprès de la MDPH dans les deux mois après réception de la décision prise par la CDAPH. Le Directeur de la MDPH désignera une personne indépendante chargée de la conciliation afin de vous donner des explications sur la décision et un rapport de conciliation vous sera adressé.
  • Soit adresser un RAPO avec toutes les pièces que vous jugez utile auprès de la MDPH dans les deux mois après réception de la décision prise par la CDAPH. Ce RAPO remplace le recours appelé précédemment "Recours gracieux". Néanmoins, la CDAPH devra alors réexaminer votre demande dans un délai de deux mois. A noter que l'absence de réponse à votre recours administratif dans un délai deux mois vaut rejet. Cette décision de rejet dite implicite est susceptible de recours contentieux devant le TGI.

Vous pouvez toutefois, si vous le souhaitez, attendre la notification de sa décision avant de faire appel à la justice. Dans tous les cas, ce n'est qu'après avoir exercé votre RAPO que vous serez en droit d'engager un recours contentieux auprès d'un tribunal.

Si vous n’êtes pas d’accord avec la décision de la CDAPH suite au RAPO, vous pouvez faire un recours contentieux dans un délai de deux mois après réception de la décision prise par la CDAPH afin que votre demande soit examinée par un tribunal.

Selon le type de droits et prestations demandé, vous devez envoyer un courrier en recommandé avec accusé de réception :

  • Pour la RQTH, l'orientation professionnelle et le reclassement professionnel à l'adresse suivante au Tribunal administratif - 28 rue de la Bretonnerie - 45000 Orléans
  • Pour l'AAH, l'ACTP, l'ACFP, l'AVPF, la PCH, les mesures relatives à la scolarisation de l'élève handicapé, l'orientation en ESMS au Pôle Social du Tribunal de Grande Instance - 2 Place Jean Jaurès - 37928 Tours Cedex 9.

A noter : La CMI avec les mentions (Invalidité, Priorité ou Stationnement) n'est pas attribuée sur décision de la CDAPH mais du Président du Conseil départemental. Le RAPO devient également obligatoire auprès du Conseil départemental avant d'engager une procédure devant le TGI pour la CMI – Invalidité ou Priorité, et le Tribunal administratif pour la CMI-Stationnement.

EMPLOI – FORMATION

Obligation d'emploi des travailleurs handicapés : ce qui va changer en 2020

La loi "pour la liberté de choisir son avenir professionnel" a été promulguée le 5 septembre 2018. Elle modifie l'obligation des entreprises en ce qui concerne l'emploi des travailleurs handicapés. A partir du 1er janvier 2020, toutes les entreprises seront concernées même celles qui ont moins de 20 salariés.
Le taux de 6 % reste inchangé mais les modalités de calcul évoluent.

A partir de 2020 :

  • Tout travailleur handicapé quel que soit son contrat de travail (C.D.D, C.D.I, intérim, stage, période de mise en situation en milieu professionnel) sera comptabilisé au prorata de son temps de présence.
  • Les contrats de sous-traitance avec les entreprises adaptées et les ESAT (Etablissement et Services d'Aide par le Travail) ne compteront plus pour le quota des 6% mais donneront droit à des déductions sur la contribution financière.
  • Les accords agréés d'entreprise, de groupe ou de branches auront une durée maximale de 6 ans.
  • Pour les entreprises qui n'atteignent pas les 6 %, cette nouvelle loi a pour objectif d'inciter au recrutement des personnes handicapées : elles peuvent solliciter des conseils auprès de l'AGEFIPH (Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion des Personnes Handicapées).

LOISIRS, SPORT, CULTURE

A(musées)-vous à la bibliothèque : le 6 février à 14H00

A la bibliothèque de la Rotonde, les musées de Tours viennent à votre rencontre.
Au Muséum d'Histoire Naturelle comme au Musée des Beaux-Arts ou au Musée du Compagnonnage, les matières sont partout.
Dans un tableau, il peut y avoir des bêtes à plumes mais aussi à poils, des robes en velours et des chapeaux de paille, une table en bois et ...? Et cette coupe ciselée avec tant de finesse, est-ce de l'argent, de l'or, du fer ? Comment faire la différence ? Quant au poussin, c'est une boule de duvet, assurément plus doux encore que les plumes quand on les touche. Mais les fourmis, en quoi sont-elles ?

Bibliothèque la Rotonde – rue Guillaumet – 37000 Tours – 02 47 20 52 18

Heures du conte en LSF

Médiathèque des Fontaines
Mercredi 27 février 2019 à 16H00
Heure du conte bilingue français-langue des signes
De 4 à 6 ans

Médiathèque des Fontaines – Espace Jacques Villeret – 11 rue de Saussure – 37200 Tours – 02 47 74 56 30

AGENDA

Conférence "Dépasser l'autisme"

Organisée par l'association "Bienvenue dans ma bulle" à la maison des associations de Joué les Tours, le dimanche 3 mars de 14H30 à 17H30 en présence de Raun K. Kauffman auteur du livre "Dépasser l'autisme avec le Son-Rise program".
Entrée : 25 euros pour les non adhérents et 20 euros pour les adhérents.

Journée nationale de l'audition

Jeudi 14 mars, vingt-deuxième édition de la journée nationale de l'audition dont le thème cette année est "Les oreilles au cœur de ma santé. Et si c'était vrai ?". Retrouvez tous les événements sur www.journee-audition.org

Forum des aidants : Jeudi 16 mai de 14h00 à 17H30

"Aidants de mes parents, de mon conjoint, de mon enfant …"

Forum organisé par la MSA Berry-Touraine à la salle Jacques Brel, rue Roland de la Olla à Joué les Tours. Stands d'information avec intervenants professionnels, associatifs et aidants familiaux. Animation théâtrale par la Compagnie "Les 3 casquettes".

Festival "Autrement dit"! Deuxième édition le 1er et 2 juin à Montlouis-sur-Loire.

Après une première édition audacieuse et couronnée de succès en 2017, l'association "Autrement dit" vous annonce le retour du festival le premier week-end de juin ! Deux jours de fêtes, plusieurs scènes, une programmation prestigieuse ... mais surtout comme la première fois, un projet pour TOUS porté par TOUS pour que chacun ait vraiment sa place au cœur de ce festival. Retenez la date !

Fibromyalgie, Agir ensemble

Le programme 2019

Les objectifs de l'association

Ils sont multiples :

  • Faire connaitre cette maladie chronique
  • Ecouter, guider, soutenir les malades et leurs proches en animant des groupes de discussion mensuels
  • Organiser des événements comme la journée mondiale de la fibromyalgie qui a lieu en mai...

Les groupes de discussions

Ils ont lieu un mardi par mois entre 15H00 et 18H00 (sans inscription préalable) dans la salle Seuilly, dans l'ancienne mairie, esplanade des droits de l'enfant à Saint-Cyr-Loire.
trois fois dans l'année, ces groupes se réunissent un samedi.

Les groupes des 15 janvier, 5 février et 9 avril, se déroulent au rez-de-chaussée salle Grandgousier dans l'ancienne mairie, accès côté piscine à Saint-Cyr-sur-Loire.
Le groupe du 19 novembre se déroule salle marguerite Yourcenat au manoir de la tour, 32 rue Victor Hugo à Saint-Cyr-sur-Loire.

Affiche annonçant les dates des groupes de parole

Le mardi
  • 15 janvier
  • 5 février
  • 5 mars
  • 9 avril
  • 18 juin
  • 3 septembre
  • 1 octobre
  • 19 novembre
  • 3 décembre
Le samedi
  • 16 février
  • 4 mai
  • 19 octobre

Contact Magalie ou Laurence:
Tel : 06 95 54 06 46
Courriel : fibro.ensemble@gmail.com
Site internet :
http//fibro-ensemble.jmdo.com

Ciné-ma différence : "Minuscule"

Logo ciné-ma différence
Vous découvrez ciné-ma différence ?
Lisez l'article de présentation en cliquant ici

Samedi 9 février à 14H00

Minuscule 2: les mandibules du bout du monde.

Film d'animation, tout public, de Thomas SZABO, Hélène GIRAUD.
Audio Everywhere et surtitres sourds et mal entendants et O.P.A.C

Affiche de la séance ciné-ma différence

L'histoire : "C'est l’hiver, il faut faire des réserves ! Mais lorsque la petite coccinelle se retrouve enfermée dans un carton à destination des Caraïbes, les fourmis n'hésitent pas un seul instant à constituer une équipe de sauvetage. Dans la jungle, la coccinelle, les fourmis et l'araignée vont découvrir d'étranges compagnons, et de terrifiants prédateurs ... Mais comment vont-ils rentrer chez eux ?"

Info pratique

Afin de mieux accueillir les spectateurs individuels et surtout les groupes, il est conseillé d'arriver avant 13H45.
Ils auront ainsi le temps de se stationner dans le parking privé des cinémas Studio à Tours, 2 rue des Ursulines ou dans la rue, d'aller prendre leurs places en caisse et de rejoindre la salle pour s'y installer tranquillement, avant que la lumière s'éteigne sans retarder la séance ni déranger les spectateurs présents.

Il n'est pas nécessaire de réserver sauf dans ces 2 situations particulières :

  • Le parking privé est accessible avant d'atteindre les cinémas Studio, au 6 rue des Ursulines où des bénévoles, repérables avec leur gilets jaunes, vous guideront. Il est mis à disposition des véhicules pour personnes handicapées, mais, le nombre de place étant limité, il est vivement conseillé de réserver au 06 08 86 00 80.
  • La salle dispose de 7 emplacements pour installer les personnes dans leur fauteuil quand elles ne peuvent être transférées. Pour des raisons de sécurité, il leur est recommandé également de réserver au 06 08 86 00 80.

Tarif : 5.30 euros ou tarifs habituels pour les abonnés.
Une place est offerte pour un groupe de 9 personnes.

Informations et réservations : tours@cinemadifference.com / ou cmd@studiocine.org ou contactlalm@adapei37.fr ou par téléphone auprès de Clémence BACALA au 06 08 86 00 80
Plan de situation et d'accès aux cinémas Studio sur le site http://www.studiocine.com

A.R.P.S SYNEA

Evolution de l'ARPS SYNERGENCE

Courant 2018 ARPS SYNERGENCE a souhaité répondre à la commande de l'ARS Centre Val de Loire et ainsi proposer une évolution de son accompagnement.
Depuis septembre 2018, se met en place un nouveau dispositif appelé ARPS SYNEA.

ARPS SYNEA

ARPS SYNEA s'intègre dans la plateforme Emploi Accompagné porté par l'ARPS et propose des modalités d'accompagnement similaires au dispositif Emploi Accompagné amorcé en début d'année 2018 en proposant un accueil modulaire en fonction des besoins de la personne avec :

  • une phase de présentation et d'accueil préliminaire
  • une évaluation de la situation de la personne
  • un accompagnement à la détermination du projet
  • une assistance du bénéficiaire dans sa recherche d'emploi
  • un accompagnement dans l'emploi et une sécurisation des parcours professionnels.

La Plateforme Emploi Accompagné :

  • accueil des personnes présentant des troubles psychiques, neurologiques et / ou une déficience intellectuelle.
  • accompagne des personnes vers et dans le milieu ordinaire de travail
  • accompagne prioritairement des personnes résidant dans les bassins de Loches, Amboise et Chinon
  • accompagne des personnes pour qui les besoins spécifiques ne peuvent être couverts par d'autres structures du territoire.
  • accompagne les employeurs des salariés précités.

Chaque bénéficiaire est accompagné tout au long de son parcours par un référent Emploi Accompagné, interlocuteur privilégié qui s'appuie sur une équipe pluridisciplinaire ressource en fonction des besoins de la personne accompagnée.
Prise de renseignements complémentaires au 09 72 44 80 73 ou par courriel secretariat.ea@arps.fr.

Télécharger la plaquette sur le dispositif emploi Accompagné au format P.D.F

A(musées) vous à la bibliothèque

Les musées de Tours viennent à votre rencontre

Mercredi 6 février de 14H00 à 17H00

Cette saison, (A)musées-vous à la bibliothèque s’articule autour du thème de la matière.

Après la médiathèque François Mitterrand et celle des Fontaines, c’est à la Bibliothèque de la Rotonde que les musées de la ville accueilleront le public le : Mercredi 6 février de 14H00 à 17H00.

(A)musées-vous à la bibliothèque, c'est :

  • un rendez-vous de proximité ouvert et accessible à tous, quel que soit l'âge ;
  • un après-midi de rencontre avec les médiateurs culturels des musées de Tours pour découvrir les collections ;
  • un moment convivial d'échange et de partage.

Affiche de l'activité A (musées) vous àla bibliothèque

De 14H00 à 17H00
  • Stands de présentation des Musées
  • Jeux et sélection d'ouvrages en accès libre

Cet événement est gratuit et accessible aux enfants et adultes en situation de handicap (accessibilité : tactile, supports écrits et audio, loupes, ouvrages gros caractères ...).

"Plus d'informations :"
Bibliothèque de la Rotonde
rue Guillaumet
37000 Tours
Tel : 02 47 20 52 18

Aller sur le site du Conseil départemental d'Indre-et-Loire
Aller sur le site de la Préfecture d'Indre-et-Loire Aller sur le site du Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logementAller sur le site de la Caisse d'allocations familiales

 Aller sur le site de L'assurance maladie Aller sur le site de la Mutualité sociale agricole

Aller sur le site de la Mutualité française Indre - Touraine Aller sur le site de l'Association des paralysés de france