Maison Départementale des Personnes Handicapées - Touraine

Politique accessibilité | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vous êtes ici : Accueil / Handiguide 37 / Aides financières et prestations

Aides financières et prestations

Pour les enfants

L'Allocation de l'Education de l'Enfant Handicapé (AEEH)

L'AEEH est une prestation familiale versée au parent ou à la personne qui s'occupe d'un enfant ou d'un jeune de
moins de 20 ans.
L'enfant doit avoir :

  • une incapacité d'au moins 80%
  • ou une incapacité comprise entre 50% et 80%, s'il fréquente un établissement spécialisé ou est accompagné par un service d'éducation spéciale ou bénéficie de soins rééducatifs.

Cette prestation familiale peut être augmentée :

  • d'un complément d'AEEH qui prend en compte les frais liés au handicap de l'enfant, le renoncement ou la réduction d'activité professionnelle de l'un ou l'autre des parents, l'embauche d'une tierce personne rémunérée.
  • ou d'un élément de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

(Organisme payeur : CAF ou MSA pour l'AEEH et ses compléments, et Conseil général pour la PCH)

La Prestation de Compensation du Handicap

Se référer au chapitre « Pour les enfants et les adultes »

Le parcours de scolarisation

Un élève handicapé peut effectuer son parcours de scolarisation selon différentes modalités qui sont précisées dans le Projet Personnalisé de Scolarisation (PPS).

Scolarisation en milieu ordinaire :
  • dans l'école ou l'établissement scolaire de référence, avec ou sans accompagnement
  • dans une autre école ou un autre établissement scolaire si le PPS rend nécessaire le recours à un dispositif adapté (CLIS : CLasse d'Intégration Scolaire ou UPI : Unité Pédagogique d'Intégration)
  • dans une école ou établissement scolaire en complément d'une prise en charge dans un établissement médico-social (IME, IEM, ITEP)
  • la scolarisation en milieu ordinaire peut être accompagnée par un SESSAD (Service d'Education Spéciale et de Soins à Domicile)
Accueil dans un établissement social ou médico-social :
  • dans l'unité d'enseignement de l'établissement d'accueil (IME, ITEP)
  • dans un établissement scolaire dans lequel l'établissement d'accueil a délocalisé une classe de son unité d'enseignement.

Ce PPS est élaboré par une équipe pluridisciplinaire de la MDPH à la demande de la famille. Après consultation de la famille, la CDAPH prend les décisions nécessaires à sa mise en oeuvre qui sera assurée, ainsi que son suivi, par l'équipe de suivi de scolarisation, coordonnée par un enseignant référent.

Pour les adultes

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé et l'orientation professionnelle

"Est considéré comme travailleur handicapé toute personne dont les possibilités d'obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l'altération d'une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique" (Article 701 de la loi du 11 février 2005).

La Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), l'orientation vers le milieu ordinaire de travail ou vers le milieu protégé et l'entrée en formation en centre de Rééducation Professionnelle (CRP) sont décidées par la CDAPH sur les préconisations de l'équipe pluridisciplinaire qui instruit la demande.
La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé peut permettre d'avoir accès à un ensemble d'aides ou de services mis en place pour favoriser l'emploi de personnes handicapées.

L'Allocation aux Adulte Handicapé et ses compléments

L'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH) est un revenu minimum qui concerne la personne dont :

  • le taux d'incapacité est au moins égal à 80%
  • le taux d'incapacité est inférieur à 80% mais au moins égal à 50%, si la CDAPH lui reconnaît, compte tenu de son handicap, une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi.

Dans certaines conditions, la personne peut prétendre à une allocation complémentaire :

  • la majoration pour la vie autonome.
  • le complément de ressources.

Ces deux prestations ne sont pas cumulables.

(Organisme payeur : CAF ou MSA)

L'orientation en établissement social et médico-social

Les personnes handicapées ne pouvant pas vivre de façon autonome, peuvent bénéficier d'une orientation vers des établissements ou service d'accueil et de soins appropriés.

Les services d'accompagnement (SAVS, SAS, SAMSAH)

Des services permettant le maintien à domicile et la vie autonome se sont développés. Ils ont pour mission d'accompagner la personne handicapée en milieu ordinaire de vie.

Les foyers d'hébergement

Lieux de résidence pour les travailleurs handicapés qui exercent une activité pendant la journée en ESAT et qui ne sont pas autonomes dans leur vie courante.

Les Foyers de vie

Structures destinées à accueillir des personnes handicapées qui ont une certaine autonomie mais qui ne peuvent pas travailler en ESAT.

Les Foyers d'Accueil Médicalisé (FAM)

Foyers accueillant en internat ou en accueil de jour, des personnes dont le handicap, la dépendance totale ou partielle les rend inaptes à toute activité professionnelle et nécessite l'assistance d'une tierce personne pour effectuer la plupart des actes de la vie courante ainsi qu'une surveillance médicale et des soins constants.

Les Maisons d'Accueil Spécialisé (MAS)

Elles accueillent en internat ou en service de jour, des personnes qui n'ont pu acquérir un minimum d'autonomie et qui ont besoin d'une tierce personne et de soins de façon constante.

L'Allocation Compensatrice Tierce Personne (ACTP) : option

L'ACTP est une aide sociale versée en espèces aux personnes vivant à domicile qui ont besoin d'aide humaine pour effectuer les actes de la vie courante.
Les personnes qui perçoivent l'ACTP, au moment du renouvellement de leur dossier, ont la possibilité de choisir entre la Prestation de Compensation du Handicap et le maintien de leur ACTP.
Pour les premières demandes, l'aide est remplacée par la PCH.
(Organisme payeur : Conseil général)

Pour les enfants et les adultes

La carte mobilité inclusion (CMI)

La CMI mention "Invalidité"

Elle permet d'obtenir certains avantages. Elle est accordée à une personne dont le taux d'incapacité est égal ou supérieur à 80%.
Elle peut être complétée d'une sous-mention "Besoin d'accompagnement" ou "Cécité".

La CMI mention "Priorité"

Elle peut être attribuée à un enfant ou un adulte si la CDAPH reconnaît que la station debout lui est pénible alors même qu'il ne remplit pas les conditions pour obtenir la carte d'invalidité.

La CMI menton "Stationnement"

Elle permet l'accès aux emplacements de stationnement réservés. Elle est attribuée sur la base d'une évaluation du périmètre de marche ou de la perte d'autonomie de la personne handicapée dans ses déplacements individuels.

La Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

La PCH est une prestation en nature dont le but est de compenser les surcoûts liés au handicap dans la vie quotidienne (aide humaine, technique, animalière ; aménagement du logement, du véhicule)

Pour pouvoir bénéficier de cette prestation, plusieurs conditions sont à remplir :

  • Etre en difficulté absolue pour effectuer une tâche de la vie quotidienne seul, ou en difficultés graves pour deux tâches
  • Avoir entre 0 et 60 ans, ou jusqu'à 75 ans si la personne remplissait déjà les conditions pour percevoir la PCH avant ses 60 ans
  • Vivre à domicile ou être accueilli en structure spécialisée et avoir des besoins non pris en charge par la structure de résidence.
  • Cas particulier : pour les enfants de moins de 20 ans (3 options en fonction des besoins particuliers de l'enfant)

(Organisme payeur : Conseil général)

Le Fonds de compensation

Il peut intervenir pour un financement ponctuel d'aide technique, d'adaptation du véhicule ou du logement après que les personnes handicapées aient fait valoir l'ensemble de leurs droits. Il est tenu compte des revenus du demandeur.

Aller sur le site du Conseil départemental d'Indre-et-Loire
Aller sur le site de la Préfecture d'Indre-et-Loire Aller sur le site du Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logementAller sur le site de la Caisse d'allocations familiales

 Aller sur le site de L'assurance maladie Aller sur le site de la Mutualité sociale agricole

Aller sur le site de la Mutualité française Indre - Touraine Aller sur le site de l'Association des paralysés de france