• Vous êtes ici :
  • Actualités
  • Violences intrafamiliales : prévenir, alerter, soigner"

Violences intrafamiliales : prévenir, alerter, soigner"

Les jeudis de la santé

Jeudi 25 novembre de 18H30 à 20H00

La Ville de Tours, la Faculté de médecine, le CHRU de Tours et avec le soutien de la Mutualité Française Centre-Val de Loire, vous proposent de retrouver une nouvelle conférence du cycle des Jeudis de la Santé,

Cette conférence-débat se déroulera à l'Hôtel de Ville. Pass sanitaire et masque obligatoires.
Elle sera également retransmise sur la chaîne Youtube de la ville.

Pictogramme langue des signes française Suivre la retransmission en direct sur la chaîne Youtube de la Ville de Tours

Cette conférence sera traduite en

Elle sera animée par :

  • le Professeur Pauline SAINT-MARTIN, médecin légiste, Cheffe du service de Médecine Légale du CHRU de Tours
  • le Professeur Wissam EL-HAGE, psychiatre, responsable du Centre Régional de Psychotraumatologie du CHRU de Tours
  • Madame Ingrid BERTSCH, psychologue et
  • le Docteurr Robert COURTOIS, psychiatre / médecin coordinateur au Centre de Ressources pour les Intervenants auprès des Auteurs de Violences Sexuelles de la Région Centre-Val de Loire.

De quoi parle t'on ?

Les violences intrafamiliales regroupent les violences au sein du couple et celles exercées à l’encontre des mineurs.

Les violences sexuelles intrafamiliales sont la forme la plus grave de ces violences.

Elles sont fréquentes dans tous les milieux.

La prévalence de l’inceste est de l’ordre de 3% d’après l’enquête « Violences et rapports de genre » (Virage) menée en 2015 (2,5% des femmes et 0,3% des hommes).

L’inceste demeure un sujet tabou d’autant qu’il est souvent associé à des perturbations sévères des relations familiales (climat incestuel, famille en huis clos, banalisation des actes, promesses de silence exigées par l’agresseur, intra-violence antérieure, peur des représailles, peur d’être rejeté(e), etc.).

La révélation des faits est encore rare (10% uniquement) et très tardive. Les victimes d’inceste souffrent de conséquences psychologiques, physiques et sexuelles d’autant plus graves qu’elles sont exposées à de multiples infractions et à des agressions plus graves au fil du temps.

Une situation clinique sera présentée. Elle permettra d’illustrer le parcours de prise en charge des victimes après leur orientation, l’évaluation de l’agression et l’accompagnement vers le signalement des faits. Cela permettra notamment d’éclairer le rôle de la "Maison des femmes" et de celui du "Centre Régional de Psychotraumatologie" du CHRU de Tours en cas de recours à des soins spécifiques.
La dimension de prévention et de prise en charge des Auteurs de Violences Sexuelles sera aussi abordée.

 

Contact :
Téléphone : 02 47 21 64 23
E-mail : d.hamoumaamarvillar@ville-tours.fr
Site : www.tours.fr

Retour

Touraine, le département

S'abonner

Vous souhaitez être informé de la mise en ligne d'un nouveau numéro de la lettre d'information de la MDPH ou ne plus recevoir cette information, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous  :

Lettre d'information