Maison Départementale des Personnes Handicapées - Touraine

Politique accessibilité | Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Vous êtes ici : Accueil

Infos pratiques

Une seule adresse

Maison Départementale des Personnes Handicapées
38 rue Edouard Vaillant
CS 14233 37042 Tours cedex 1

Courriel : info@mdph37.fr

Le pôle accueil

L'équipe du pôle accueil de la MDPH a le plaisir de vous accueillir 38 rue Edouard Vaillant, au rez-de-chaussée.

Ouverture

Du lundi au vendredi de 8H30 à 12H30 et de 13H30 à 17H00

Pôle autonomie : Un accueil de proximité

Un conseiller autonomie est à votre écoute dans chaque Maison Départementale de la Solidarité. Véritable relais de la MDPH, il pourra répondre à vos questions, vous orienter vers les structures compétentes, vous aider à remplir un dossier pour la MDPH.
Pour trouver la MDS la plus proche de votre domicile, cliquez ici

Un numéro de téléphone spécifique pour toute information

02 47 75 26 66 de 9H00 à 12H00 et de 13H30 à 16H30 du lundi au vendredi

Joindre son référent administratif

Dès lors que votre dossier est enregistré à la MDPH, vous pourrez joindre l'agent instructeur, en charge de votre dossier, sur sa ligne directe, du lundi au vendredi de 9H30 à 11H30 et de 14H00 à 16H00.

Journée Internationale des Maladies Rares

Dans le cadre de la Journée Internationale des Maladies Rares, les professionnels du CHU de Tours organisent des stands d'informations, qui se tiendront dans le hall de la Faculté de Médecine (10 Boulevard Tonnellé - Tours) le jeudi 28 février.
La Journée Internationale des Maladies Rares est organisée chaque année le dernier jour de février, dans près de 50 pays.
L'objectif principal de cette journée est de sensibiliser le grand public et les décideurs sur les maladies rares et leur impact sur la vie des personnes concernées.

Affiche de la journée d'informations sur les maladies rares

Vivre avec une maladie rare

Jeudi 28 février de 10H00 à 17H00

Pour la douzième édition, le thème est "Vivre avec une maladie rare".
La vie avec une maladie rare relève très souvent du "parcours du combattant".
Aux très nombreuses démarches administratives propres à la vie avec une maladie chronique, viennent s'ajouter les déplacements pour consulter des spécialistes, les explications face à l'incompréhension d'une maladie inconnue, même de certains médecins, le bouleversement de la vie professionnelle et familiale, l'isolement ... Et pour un malade sur deux, il n'existe pas de diagnostic clair, qui met en moyenne 5 ans à être posé après les premiers symptômes.
Cette journée a donc pour but de sensibiliser le grand public et notamment les étudiants, à l'existence de ces pathologies et de l'informer sur les acteurs clés du monde des maladies rares.

Elle se déroulera dans le hall de la Faculté de Médecine avec :

  • des stands d'information
  • des quizz
  • des informations sur la recherche
  • des témoignages de patients et de leurs familles.

Gratuit et ouvert à tous.

Qu'est ce qu'une maladie rare ?

Une maladie est dite "rare" lorsqu'elle touche moins d'1 personne sur 2 000 soit, pour la France, moins de 30 000 personnes malades par pathologie.
Pourtant, avec 7 000 maladies rares identifiées, les malades sont nombreux. Ce nombre est en permanente évolution car de nouvelles maladies sont constamment découvertes.
Le plus souvent, les maladies rares sont sévères, chroniques, d'évolution progressive et affectent considérablement la qualité de vie des malades.
75 %des malades sont des enfants.

On emploie le terme de "maladie orpheline" pour désigner une pathologie rare ne bénéficiant pas de traitement efficace, ce qui est le cas dans de nombreuses maladies rares.
Certaines maladies sont rares, bien que connues du grand public. C'est par exemple le cas pour la drépanocytose, la mucoviscidose ou encore le nanisme.

En France, 3 à 4 millions de personnes, soit environ 5 % de la population, sont concernées par une maladie rare. Elles sont près de 30 millions en Europe.
80 % des maladies rares sont d'origine génétique et 85 % ne disposent pas de traitement qui permet d'en guérir.

Aller sur le site du Conseil départemental d'Indre-et-Loire
Aller sur le site de la Préfecture d'Indre-et-Loire Aller sur le site du Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logementAller sur le site de la Caisse d'allocations familiales

 Aller sur le site de L'assurance maladie Aller sur le site de la Mutualité sociale agricole

Aller sur le site de la Mutualité française Indre - Touraine Aller sur le site de l'Association des paralysés de france